16 juillet 2014

En avant route ! - Alix de SAINT-ANDRE

Ce qu'en dit l'éditeur :

Pèlerine multirécidiviste, peu douée pour la marche et accrochée à ses cigarettes, Alix de Saint- André a pris trois fois la route de Compostelle. D’abord, depuis Saint-Jean-Pied-de-Port, sur le « chemin français », où s’envolèrent ses idées de méditation solitaire dans des refuges surpeuplés ; puis, de La Corogne jusqu’à Finisterre, sur le « chemin anglais » ; et enfin depuis les bords de Loire, pour accomplir ce que les Espagnols appellent « le vrai chemin », celui qu’on doit faire en partant de chez soi...
De paysages sublimes en banlieues pittoresques, elle a rejoint ce peuple de marcheurs de tous pays, réunis moins par la foi que par les ampoules au pied, qui se retrouvent pour vivre à quatre kilomètres-heure une aventure humaine sur laquelle elle porte un regard à la fois affectueux et espiègle.


Ce que j'en ai pensé :
Est-ce que je m'attendais à quelque chose de plus drôle, de plus fantasque ? Je ne sais pas trop mais ce récit m'a globalement déçue parce qu'il y manquait un peu plus de second degré et que, même si Compostelle est avant tout un pélerinage, il y avait un peu trop de bondieuseries dans ce bouquin. Je sais, ça parait normal, mais j'ai eu l'impression de me retrouver à la messe avec une drôle de paroissienne, très franchement catho tradi (qui connait quand même des prières en latin !) mais qui se défendrait peu ou prou de l'être...étonnante sensation d'un récit "pas franc"...
Ça n'est pas déplaisant à lire, à la manière d'un blog, mais ça n'est jamais assez profond dans la réflexion...Par pudeur ? On ne sait pas trop ce qui a retenu Alix de SAINT-ANDRÉ dans cette manière de relater ses expériences du "camino" en nous livrant des portraits un peu vite brossés de personnes qu'elle a sans doute trouvés bien plus attachants que ce qu'elle en révèle.


 J'avais offert ce livre à ma mère, qui fait le chemin, par petites étapes, et j'avais la curiosité  de le lire aussi...je n'ai pas été convaincue.

2 commentaires:

  1. On avait lu beaucoup d'avis positifs mais je craignais les bondieuseries.

    RépondreSupprimer
  2. y a plein de bondieuseries ! j'ai grincé des dents une paire de fois ! pas très chroniqueuse de "Elle" la miss Alix ! pas assez caustique ou trop cul-bénit ?

    RépondreSupprimer