25 septembre 2014

L'île du Point Nemo - Jean-Marie BLAS de ROBLES

Ce qu'en dit l'éditeur :
Roman d’aventures total, tourbillonnaire, conquérant, véritable machinerie de l’imaginaire où s’entrecroisent et se percutent tous les codes romanesques, la littérature populaire, entre passé historique et projection dans le futur, nos hantises programmées et nos rêves d’échappées irrépressibles.
Martial Canterel, richissime opiomane, se laisse interrompre dans sa reconstitution de la fameuse bataille de Gaugamèles par son vieil ami Holmes (John Shylock…). Un fabuleux diamant, l’Anankè, a été dérobé à Lady MacRae, tandis que trois pieds droits chaussés de baskets de marque Anankè échouaient sur les côtes écossaises, tout près de son château… Voilà donc Holmes, son majordome et l’aristocratique dandy, bientôt flanqués de Lady MacRae et de sa fille Verity, emportés – pour commencer – dans le Transsibérien à la poursuite de l’insaisissable Enjambeur Nô.
Par une mise en abyme jubilatoire, cette intrigue rebondissante vient s’inscrire dans les aléas d’une fabrique de cigares du Périgord noir où, comme aux Caraïbes, se perpétue la tradition de la lecture, à voix haute, des aventures de Jean Valjean ou de Monte-Cristo.  Bientôt reprise par Monsieur Wang, voyeur high-tech, et fondateur de B@bil Books, une usine de montage de liseuses électroniques…
Avec une ironie abrasive, ce roman-tsunami emporte toutes les constructions réalistes habituelles et ouvre d’extraordinaires horizons de fiction. Cette folle équipée romanesque est aussi la plus piquante réflexion sur l’art littéraire, doublée d’une critique radicale des idéologies et de la gouvernance anonyme, tentaculaire, qui nous aliène jusque dans notre intimité.

Ce que j'en ai pensé :
Quel étrange livre ! J'ai lu qu'il était un "OLNI", objet littéraire non identifié ! et c'est tout à fait ça ! 
Délire incroyable de l'auteur, références multiples à Jules Verne et à la littérature en général, au steampunk, scènes d'aventures entrecoupées de mises en scènes sexuelles (parfois un peu...spéciales !), ce roman est juste complètement farfelu et inhabituel !!
Pourtant, je le "traîne" depuis presque 10 jours ! Non pas qu'il soit pénible à lire, et au contraire je le trouve épatant et jubilatoire, mais j'ai à chaque fois besoin de prendre un peu de recul tant il fait travailler l'imaginaire. Je le savoure, je le digère, je me fais une joie de le reprendre et parfois je l'oublie un peu...
Il me fait penser à un film de JP JEUNET, "Micmacs à tire-larigot" et c'est vraiment ce genre d'atmosphère qu'il restitue...  
Je le finirai, c'est sûr parce que c'est un  brin de folie littéraire ;o)

2 commentaires:

  1. J'aimerais beaucoup le lire il a l'air intéressant ^^

    RépondreSupprimer
  2. je pense que je le lirai aussi. j'aime bien ce qui est original, farfelu, à condition qu'il y ait une trame ou un fil rouge.

    RépondreSupprimer