24 janvier 2019

Ces maladies connues des grands lecteurs - TAG


C'est Madame Couette qui m'a donné son virus ! 

A la lecture du livre d’Ella Berthoud et Susan Elderkin, Remèdes littéraires: se soigner par les livres , elle a repris la liste des 12 maladies qui atteignent les grands lecteurs pour établir son auto-diagnostic ! 
 
Elle m'a contaminée, je me lance !


REFUS D’ABANDONNER À LA MOITIÉ
Sûrement pas ! Si ça ne me plaît pas je zappe ! Il y a bien trop de livres à lire pour avoir des remords ! Mais il m'arrive aussi de laisser un roman de côté si je n'accroche pas, en me disant que j'essaierai peut-être d'y revenir...par contre, si le style m'agace, ou si l'intrigue ne tient pas la route, c'est définitif : au suivant !


 ACHETEUSE DE LIVRES COMPULSIVE
Augmentation du rythme cardiaque, persistance rétinienne, c'est sûr, je suis atteinte ! J'ai déjà essayé le sevrage mais si un titre le fait de l’œil, je fais une rechute...et craque régulièrement !


 AMNÉSIE ASSOCIÉE À LA LECTURE
Il m'arrive parfois de ne pas me souvenir clairement de la fin d'un livre, j'oublie aussi le nom de certains personnages mais ma mémoire ne me fait presque jamais défaut pour me souvenir de mes lectures (et associer auteur et titre, édition). Pour la plupart, je peux même les situer précisément dans l'une des 5 bibliothèques de la maison (mon système de rangement n'est pas alphabétique, ça corse l'affaire!).


 TENIR UN JOURNAL DE LECTURE
Je suis atteinte : mon blog d'abord, mes tableaux Pinterest (classement par année), mon fil Instagram. Je décide tous les ans de coucher mes avis sur un vrai carnet, mais ça me prend souvent en février et j'ai la flemme…


 ÊTRE REBUTÉE PAR LE BATTAGE MÉDIATIQUE
Pathologie livresque bien diagnostiquée ! Mais bizarrement, et je ne sais pas selon quel critère, parfois je cède à la tentation en me décidant à lire ce livre dont tout le monde parle. A la clé souvent, une déception (beaucoup de bruit pour pas grand-chose!)…


 CULPABILITÉ ASSOCIÉE AU TEMPS CONSACRÉ À LA LECTURE
Guérie !! Je lis quand je veux, où je veux, le temps qu'il me plaît. Je n'ai qu'une vie et des milliers d'envies !


 PRÊTER DES LIVRES QUE L’ON NE NOUS REND PAS
Vaccinée ! Je ne prête mes livres qu'à des gens dignes de confiance, et ils sont peu nombreux !


 TENDANCE À LIRE PLUTÔT QU’À VIVRE
Posologie à revoir ! Lire n'empêche aucune de mes autres activités, ne conditionne pas mon mode de vie mais le temps passé à lire m'apporte tant que c'est aussi une façon de mieux vivre.


 ÊTRE SÉDUITE PAR LES NOUVEAUX LIVRES
Le médecin est formel : mon cas est grave ! Je ne sais pas résister, je checke les nouveautés de la rentrée littéraire, je surveille les sites des maisons d'édition, je fais des listes, je passe tous les 2 jours à la librairie, et quand il s'agit de mes auteurs préférés, c'est pire : je trépigne dès l'ouverture et il est déjà arrivé aux libraires d'aller ouvrir un colis d'éditeur exprès pour moi !


 SUBMERGÉE PAR LE NOMBRE DE LIVRES CHEZ SOI
Moi ?? Gravement malade !! Il y en a partout (sauf dans ma chambre et dans la salle de bains) mais j'ai décidé de ne pas me soigner. Il faudrait bien que j'allège les étagères pourtant…
 
 INCAPACITÉ À RETROUVER UN LIVRE
De ce côté-là, zéro problème ! Je sais exactement où se trouve le livre que je cherche. Mémoire impeccable, peut-être un problème au cerveau ?


 NE PAS SAVOIR QUELS LIVRES EMPORTER EN VACANCES
Une maladie avec des hauts et des bas : je réfléchis, j'hésite, je fais un choix, je me demande si je ne devrais pas plutôt prendre tel ou tel, je les range dans ma valise, j'en enlève, j'hésite encore...et puis, d'autres fois, je sais ce que je veux parce que j'imagine que tel titre va coller parfaitement avec le lieu et l'ambiance.

Et vous ?? Vous êtes un peu-beaucoup-pas du tout malades ? 

6 commentaires:

  1. J'ai ces Remèdes littéraires sur mes étagères, que je feuillette à l'occasion avec beaucoup de plaisir, c'est sans prétention et plutôt drôle, et pleine d'idées de lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas ce titre, mais le billet de Marie-Claude m'a donné envie de le découvrir ! et tu confirmes !

      Supprimer
  2. Désolée de t'avoir contaminée. J'espère que tu ne te rétabliras pas trop vite, quand même!

    Merci de t'être prêté au jeu. C'est un grand plaisir de lire ces réponses qui m'apprennent à découvrir une petite facette de plus de ta riche vie de lectrice. Et en plus, j'ai ri un bon coup! Tu étais inspirée.
    Et cette phrase, que je note avec ton ©: «Le temps passé à lire m'apporte tant que c'est aussi une façon de mieux vivre.» Qu'ajouter, sinon que ces «maladies» sont porteuses de vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une très bonne idée ton questionnaire !! et puis, ce sont des "maladies" bien supportables ;o)

      Supprimer
  3. je viens de faire le mien et on se ressemble beaucoup - nous sommes de grandes malades joyeuses ! ah les nouveautés, je suis comme toi ... je passe mon temps à zieuter et noter !!

    RépondreSupprimer