20 mars 2014

Le coeur cousu- Carole MARTINEZ

"l'écriture enterra les mains des conteuses et aucune voix ne nous guidera plus dans les ténèbres du mythe... les contes seront oubliés...elle a des contes tatoués sur les lèvres, un baiser de sa bouche, une caresse de sa main nous les imprime sur le front... ce qui n'a jamais été écrit est féminin... opposant à la réalité une résistance têtue, nos mères ont fini par courber la surface du monde du fond de leur cuisine."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire