10 juin 2014

Intrigue à l'anglaise - Adrien GOETZ

Ce qu'en dit l'éditeur :
Trois mètres de toile manquent à la tapisserie de Bayeux, qui décrivent les derniers rebondissements de l'invasion de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant. Que représentaient-ils ? Les historiens se perdent en conjectures.
Une jeune conservatrice du patrimoine, Pénélope Breuil, ronge son frein au musée de la Tapisserie, à Bayeux. La directrice du musée, dont elle est l'adjointe, est victime d'un attentat. Des fragments de tapisserie réapparaissent à Drouot. Pénélope est convoquée par le patron du Louvre qui lui confie une mission discrète.
Cette semaine-là, Diana, princesse de Galles, et Dodi al-Fayed, disparaissent sous le tunnel du pont de l'Alma. Devant Pénélope éberluée se déroule l'histoire secrète de la tapisserie. Un mystère qui débute en 1066 et se prolonge jusqu'à ces jours tragiques de 1997. Drôle de trame...


 Mon avis :
J'ai retrouvé avec plaisir Pénélope et Wandrille, les héros récurrents de "Intrigue à..", après leurs aventures à Versailles ou à Venise..Ce roman est en fait le premier de la série ""Les enquêtes de Pénélope" mais j'avais déjà lu les deux autres. Je ne suis pas fan, je l'avoue ! C'est agréable à lire la plupart du temps mais je suis profodèment agacée à chaque fois par les personnages, je trouve Pénélope un peu "quiche" et Wandrille est carrèment exaspérant.
Cette fois, le roman m'a tenu dans ses pages sur un rythme rapide et j'ai été intéressée par l'énigme de la célèbre tapisserie de Bayeux qui relate les conquêtes de Guillaume le Conquérant entre Normandie et Angleterre. C'est bien documenté (j'ai appris plein de choses) et l'intrigue est plausible.
J'ai quand même été un peu agacée par les jeux de mots "pourris" (ça n'engage que moi et mon humour), les vannes faciles ("drôle de trame" !) et je n'aime toujours pas Wandrille !
Mais j'ai passé un bon moment malgré tout ;o)


L'Angleterre reste le sujet n°1 du roman, entre la mort de Lady Di peut-être enceinte d'un possible prétendant à Buckingham, entre la célèbre bataille de Hastings, entre des héritiers présomptifs du royaume d'Angleterre...et le roman s'inscrit dans mon challenge "Juin, mois anglais" :o)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire