18 septembre 2014

Meurtres en majuscules - Sophie HANNAH

Ce qu'en dit l'éditeur :
Et dire que Hercule Poirot voulait prendre des vacances pour reposer ses petites cellules grises en surchauffe! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Et voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert.

Née en 1971, Sophie Hannah est l’auteur de nombreux romans dont huit thrillers psychologiques traduits dans plus de vingt langues et adaptés pour la télévision. À treize ans, elle découvre l'oeuvre Agatha Christie et dévore tous ses romans en moins d’un an. Elle est restée depuis une fan inconditionnelle – c’est d’ailleurs l’ingéniosité des intrigues de Christie et sa capacité à analyser les recoins les plus sombres de l’esprit humain qui ont forgé sa plume d’auteur de romans noirs à succès.
Ce que j'en ai pensé :
J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Hercule Poirot dans une nouvelle aventure et à le voir actionner ses petites cellules grises pour résoudre un triple meurtre. Le personnage "ressuscité" par l'auteur est plus vrai que nature, de la pointe des moustaches à sa maniaquerie ! Son nouvel acolyte, Catchpool l'inspecteur de Scotland Yard, qui joue le candide, fait un parfait substitut au capitaine Hastings, et les personnages secondaires (témoins, suspects) ont suffisamment d'épaisseur pour corser l'intrigue.
Celle-ci est très bien construite, les indices intelligemment semés et l'auteur respecte à la lettre les codes d'Agatha Christie (fausses pistes, rumeurs). Je n'ai pas trouvé que c'était trop embrouillé comme se plait à le critiquer L'Express.
C'est donc une réussite et un roman policier "à la manière de" très agréable à lire !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire