12 avril 2015

Check-point - Jean-Christophe RUFIN

éd Gallimard - 400 pages
Ce qu'en dit l'éditeur :
Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre.
Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. 
À travers des personnages d'une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l'aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. À l'heure où la violence s'invite jusqu'au cœur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l'action humanitaire ? Face à la souffrance, n'est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ? 
 Jean-Christophe Rufin, né le 28 juin 1952 à Bourges, 
est un médecin, historien, écrivain, et diplomate français. 
Il a été élu en 2008 à l'Académie française, 
dont il devient alors le plus jeune membre.
Ce que j'en ai pensé :
Alors que mon fils finit, enchanté, la lecture de "Globalia", je me suis jetée avec délectation sur le tout nouveau roman de Jean-Christophe Rufin : il est de ces auteurs qu'on retrouve avec le plus grand plaisir et que l'on suivrait dans n'importe quelle aventure ! Pour moi, depuis "Le Grand Coeur", cet écrivain fait parmi de mes chouchous..
Là encore, dans ce camion à destination de l'ex-Yougoslavie en guerre, l'auteur a réussi à m'embarquer dans cette histoire où l'humanitaire n'est finalement pas celui qu'on croit. De cette équipée étrange qui rassemble des individus que tout devrait opposer, on comprend que prendre parti (ou pas) n'y changera rien et que certaines guerres ont lieu et c'est tout. Que même animés des meilleures intentions du monde, qu'on soit dévoué corps et âme pour aider l'humanité, ou qu'on atterrisse là un peu par hasard (ou par rébellion), il y a des combats dont on devrait se douter qu'ils nous abîmeront à jamais.
Un excellent roman, qui scelle définitivement mon "amour" pour JC Rufin que je trouve de plus en plus intelligent, fin, admirable conteur de tous les travers et aussi tous les bonheurs, qui m'interpelle parce que justement l'auteur, toubib et diplomate, sait sûrement de quoi il parle et que certains passages dans ce texte pointe du doigt toutes les incohérences de l'humanitaire, ses erreurs et ses petites failles.
Mon ado vient de me le piquer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire