8 avril 2015

L'amour sans le faire - Serge JONCOUR

éd Flammarion -320 pages
Ce qu'en dit l'éditeur :
« On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste », pense Franck en arrivant aux Bertranges, chez ses parents qu'il n'a pas vus depuis dix ans. Louise est là, pour passer quelques jours de vacances avec son fils dont elle a confié la garde aux parents de Franck. Le temps a passé, la ferme familiale a vieilli, mais ces retrouvailles inattendues vont bouleverser le cours des choses. Franck et Louise sont deux êtres abîmés par la vie, ils se parlent peu mais semblent se comprendre. Dans le silence de cet été chaud et ensoleillé, autour de cet enfant de cinq ans, « insister » finit par ressembler, tout simplement, à la vie réinventée. 
Né en 1961, Serge Joncour est l'auteur, entre autres, 
de L'idole, UV, romans adaptés pour le cinéma
Ce que j'en ai pensé :
Ce qu'il y a de bien avec Serge Joncour, c'est qu'à chaque fois j'ai la certitude de me laisser envelopper toute entière par une histoire où les mots, les sentiments sonnent justes, où les phrases sont taillées à la perfection d'une image pour restituer une ambiance.
Là, encore, je n'ai pas été déçue. Et là encore, en refermant ce roman, je me suis fait la réflexion que j'avais passé un chouette moment, que j'avais trouvé ma place dans cette cour de ferme du Lot avec les trois personnages autour de moi comme une famille. Que j'avais senti leur drôle d'amour, leur goût de la terre, leur apaisement.
Un beau roman du retour aux sources, aux origines, du retour vers le passé, et les thèmes chers à Serge Joncour, une infinie tendresse malgré les silences et les non-dits.

(Seul bémol, un truc idiot qui a échappé à la relecture-correction : la voiture change de couleur, verte puis rouge...Mais ce n'est pas ce genre de bricole qui compte).

1 commentaire: