3 décembre 2015

Qui en veut au Marquis de Sade ? - Frédéric LENORMAND

éd J'ai Lu - 25 novembre 2015 - 285 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :
L'été 1789 est une époque bénie pour les assassins. A dix-huit ans, Laure de Sade tente de survivre aux bouleversements qui agitent Paris, mais aussi de démanteler un trafic de pierres précieuses en montgolfière, d'arrêter un tueur démoniaque déguisé en arlequin... Au même moment, son père, le marquis, la contraint à le faire évader de la Bastille. A la manière d'un Sherlock Holmes en jupons qui lutterait contre jack l'Eventreur, Laure de Sade devient, bien malgré elle, une héroïne sous la Révolution.

Entre le journal d'une blogueuse de la Révolution et l'esprit des Mystères de Paris, Frédéric Lenormand renouvelle le polar historique grâce à une galerie de personnages vivants et à une cascade de situations inattendues.


Frédéric Lenormand, né en 1964 à Paris, est un écrivain français, 
auteur notamment de romans policiers historiques et d'ouvrages de 
littérature d'enfance et de jeunesse.
  



Donatien Alphonse François de SADE, comte de Sade, marquis de Lacoste et de Saumane Renée Pélagie Cordier de Launay de Montreuil


| |



|
Madeleine Laure de Sade 




Ce que j'en ai pensé :
L'Ancien Régime sied aux romans policiers de Frédéric Lenormand ! Ce roman, paru uniquement en format poche (pas de livre broché) est le premier tome des aventures de la fille du Marquis de Sade et comme à l'accoutumée, la narration est enlevée et cocasse, cumulant situations rocambolesques, fantaisie de langage et allusions fines. Le style rejoint assez celui des histoires consacrées à Voltaire, mais la jeune narratrice, dans son journal intime, joue dans un autre registre : c'est une jeune fille qui s'affranchit mais qui reste encore bien naïve (notamment sur la réputation de son papa !).
La narration se déroule à la veille de la prise de la Bastille et la révolte des parisiens (que dis-je ? la Révolution !) sert de décor social.
Un roman fort sympathique qui m'a enchantée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire