4 mai 2016

Les maraudeurs - Tom COOPER

Editions Albin Michel - collection Terres d'Amérique
Parution : 4 mai 2016
Titre original : The marauders
Traduction : Pierre Demarty
416 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :
À Jeanette, en Louisiane, on survit tant bien que mal grâce à la pêche, de génération en génération, mais depuis le passage de l’ouragan Katrina rien n’est plus pareil. Et quand la marée noire vient polluer les côtes, les habitants sont de nouveau confrontés au pire. Parmi eux, Gus Lindquist, un pêcheur manchot accro aux antidouleurs, qui rêve depuis toujours de trouver le trésor caché de Jean Lafitte, le célèbre flibustier, et parcourt le bayou, armé de son détecteur de métaux. Ou encore Wes Trench, un adolescent en rupture avec son père, et les frères Toup, des jumeaux psychopathes qui font pousser de la marijuana en plein cœur des marécages. Leurs chemins croiseront ceux de Hanson et Cosgrove, deux losers prêts à tout pour devenir riches, et de Brady Grimes, mandaté par la compagnie pétrolière pour inciter les familles sinistrées à renoncer aux poursuites en échange d’un chèque. Mais tous n’en sortiront pas indemnes…

Alliant humour et noirceur avec une réelle virtuosité, Tom Cooper réussit à rendre presque palpables l’atmosphère du bayou et l’attachement que lui portent ceux qui y vivent, faisant des Maraudeurs un roman tout à la fois profond, inventif et jubilatoire.

Originaire de Louisiane, Tom Cooper s'est fait connaître en publiant des nouvelles qui lui ont valu d'être nominé  pour le prestigieux Pushcart Prize. The Marauders, son premier roman sera prochainement adapté à la télévision sous la supervision des producteurs de Breaking Bad.
Tom Cooper vit aujourd'hui à la Nouvelle-Orléans, où il travaille à son deuxième roman.

Ce que j'en ai pensé :
Maraudeur : celui qui pratique de petits larcins, et par extension, celui qui traîne à la recherche d'une bonne affaire...
C'est ce qu'évoque ce premier roman très réussi de Tom Cooper : une poignée de "bras cassés", de mecs un peu cabossés par la vie, qui vivotent, attendent le super plan qui va les enrichir et leur permettre de quitter le bayou, la ville de Jeannette en Louisiane où, après les ravages de l'ouragan Katrina, c'est une  marée noire qui détruit leurs vies.
Ce roman aurait presque pu s'intituler "Chacun cherche son trésor", de Lindquist le manchot qui, avec son détecteur de métaux, se lance à la recherche du trésor d'un corsaire à Wes qui rêve d’affréter son propre bateau, tous essaient de trouver une raison de se battre encore dans cette région ravagée. Tous (ou presque) ont renoncé, se réfugiant dans la marijuana ou les médicaments, tous paumés dans ce marécage d'où les femmes ont fui, un bayou étouffant de chaleur moite, comme maudit.
Et tous pourtant sont attachants, y compris Hanson le marginal ou les jumeaux Toup ! Parce que l'auteur a réussi à éviter le manichéisme dans ce roman qui prend souvent des allures de polar dans un rythme narratif maintenu de la première à la dernière page !
Carrément addictif, c'est une vraie réussite et un auteur à suivre !! 
Décidément, cette collection "Terres d'Amérique" chez Albin Michel est une mine !!



 Merci à Babelio et à Albin Michel pour cette belle découverte et pour leur confiance !

3 commentaires:

  1. Il me tarde de m'y plonger. Il contient tout ce que j'aime! Me reste plus qu'à attendre qu'il arrive par chez nous!

    RépondreSupprimer
  2. @marie-claude : tu devrais te régaler ! il est super chouette !

    RépondreSupprimer
  3. Exact pour la collection Terres d'Amérique, pratiquement que du bon là dedans.

    RépondreSupprimer