26 juillet 2016

Piégés dans le Yellowstone - CJ BOX

Editions Seuil Policiers
Titre original : Back of beyond
Traduction : Freddy Michalski
Parution : 10 octobre 2013
448 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :
Cody Hoyt, flic en délicatesse avec sa hiérarchie déjà croisé dans Trois semaines pour un adieu, a un petit problème avec l’alcool. Le jour où son « parrain » aux Alcooliques anonymes trouve la mort dans l’incendie de sa maison, le shérif décide sans hésiter qu’il s’agit d’un suicide — à l’approche des élections, un meurtre dans le secteur ferait mauvais effet. Tenant la preuve que son mentor a été assassiné, Cody fouine discrètement. Et découvre que le tueur, récidiviste de surcroît, se cache au sein d’une troupe de randonneurs partis découvrir à cheval les vraies joies de la vie sauvage dans le parc du Yellowstone. Là où la situation se corse, c’est que, par le plus grand hasard, le propre fils de Cody se trouve parmi eux. Il convient de le sortir de là au plus vite…
Les loups et grizzlis ne sont pas les prédateurs les plus dangereux de ce paradoxal huis clos des grands espaces, dont les protagonistes disparaissent l’un après l’autre dans des conditions abominables. Alimenté par des revirements saisissants, le suspense progresse inexorablement dans des paysages à couper le souffle.




Né dans le Wyoming où il vit toujours, C.J. Box, a été manœuvre dans un ranch, guide de pêche et rédacteur en chef d’un journal local. Il est l’auteur d’une douzaine de polars , tous des best-sellers aux États-Unis, dont Meurtres en bleu marine, finaliste du prix des Lectrices de ELLE et couronné par le prestigieux Edgar Award.


Ce que j'en ai pensé :

Un sale con de flic, alcoolo et fumeur invétéré, divorcé, caractériel, antipathique et un crime sordide qui ressemble à trois scènes de meurtres similaires dans d'autres états, le défunt qui consultait le site web d'un organisateur de randos à cheval : il n'en faut pas plus pour embarquer pour le Yellowstone, bien en selle avec d'autres pseudo-aventuriers.

Et si le début de ce polar semble classique, voire un peu calme, les évènements s'enchaînent soudain sur un rythme effréné, entre meurtres "au hasard" parmi les randonneurs, loups à l'affût, et d'innombrables fausses pistes (j'ai été convaincue d'avoir découvert le "bon"coupable presque à chaque chapitre !!).

Hyper bien ficelé, trépidant, planté dans une montagne sauvage admirablement restituée, ce polar est en outre servi par de personnages hauts en couleur, finement décrits, aux personnalités particulières (le flic alcoolo finit par être franchement attachant !).

Une belle réussite et l'envie de découvrir les autres romans de CJ Box ;o)

2 commentaires:

  1. Je n'ai encore jamais lu CJ Box. Bel occasion de m'y mettre!

    RépondreSupprimer
  2. Amusant car je demandais à Marie-Claude si elle l'avait lu car ça faisait longtemps que l'envie me démangeait (mais par où commencer ?) ton billet me confirme qu'il faut que je lui donne une chance (et Marie-Claude est d'accord) :-)

    RépondreSupprimer