1 août 2016

Une vie inachevée - Mark SPRAGG

Editions Gallmeister - collection Totem
Parution : 4 octobre 2012
Titre original : An Unfinished Life
Traduction : Nicole Hibert
304 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

Dans un ranch délabré d'Ishawooa, Wyoming, le vieil Einar vit reclus dans une tranquille solitude depuis la mort de son fils, dix ans plus tôt. Aussi voit-il d'un mauvais œil resurgir sa belle-fille, Jean, qu'il tient pour responsable de l'accident de voiture qui a coûté la vie à Griffin. Fuyant son compagnon violent, la jeune femme vient se réfugier chez lui. Einar découvre alors l'existence de sa petite-fille Griff, âgée de neuf ans. Le tempérament bien trempé de l'enfant et la fascination qu'exerce sur elle la vie au ranch ne laissent pas le vieil homme indifférent. Mais tandis qu'un équilibre fragile semble s'instaurer, l'ex-amant de Jean débarque en ville.

Cette flamboyante histoire d'amour, d'amitié et de rédemption est une véritable ode aux espaces de l'Ouest américain. 

Mark Spragg, né en 1952 dans le Wyoming (USA) est un auteur emblématique de l'Ouest américain, souvent comparé à Kent Haruf, Thomas McGuane ou Jim Harrison. Une vie inachevée a été porté à l'écran avec Robert Redford, Morgan Freeman et Jennifer Lopez dans les rôles principaux.


Ce que j'en ai pensé :

A quoi reconnait-on qu'un roman est excellent ? A l'impossibilité de faire autre chose que de tourner ses pages (et à laisser passer l'heure du repas ?), à l'émotion qu'il suscite (depuis combien de temps, depuis combien de livres, n'avais-je pas versé une petite larme ?), aux images qui continuent à occuper l'esprit plusieurs jours après la lecture ?

Une vie inachevée, c'est tout ça ! un roman fort qui emporte tout, qui parle d'amitié et de rédemption, de retour aux sources et de seconde chance, de foi en l'autre et d'espoir, de ressentiment et de culpabilité, dans le presque huis-clos d'une ferme aux pieds du Yellowstone...

C'est un roman pudique, baigné dans les non-dits et les silences, que la fraîcheur (et l'intelligence) d'une gamine de 9 ans fait éclater, où les dialogues assez peu nombreux mais au ton juste intensifient la narration et créent l'émotion.

La narration explore les relations intimes, décortique l'humain dans ses doutes et ses errances, ose la tendresse sans jamais tomber dans la mièvrerie. J'ai particulièrement aimé l'amitié entre Mitch et Einar, leur complémentarité et leur histoire de grizzli...

Évidemment, il y a un film éponyme ! Pourvu qu'Hollywood n'ait pas transformé cette belle histoire en bluette sentimentale !..

Film réalisé par Lasse Halstrom en 2005
avec Robert Redford, Jennifer Lopez et Morgan Freeman

4 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu le film ! Pas une bluette mais très Hollywood .. le livre a l'air donc mieux (ou du moins aussi bien) je ne sais plus s'il est dans ma PàL (gigantesque)...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tellement aimé ce roman... Gros coup de coeur pour Mitch et Einar. Ils continuent de m'habiter.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique histoire et j'ai vraiment bien aimé l'adaptation ciné :)

    RépondreSupprimer