27 décembre 2016

La dame de pierre - Xavier-Marie BONNOT

Editions Belfond
Parution : 1er octobre 2015
448 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

De la famille Verdier, il ne reste plus qu'eux, Pierre et Claire, le frère et la soeur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l'existence de sa soeur, il ne sait rien, ou si peu de choses. Simplement qu'elle lui rendra toujours visite, immanquablement, deux fois l'an, dans cette maison de famille où rien n'a changé.
Mais cette fois-là, c'est différent. Claire a des cauchemars. Toutes les nuits, elle a peur pour une certaine Vicky, et prétend qu'elle-même sera bientôt morte. Pour Pierre, l'homme de la terre, les secrets et les névroses de sa soeur ne sont que des faiblesses.
Un matin d'hiver pourtant, Claire part et ne revient pas. Lorsqu'on retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, c'est Pierre qui est désigné comme le coupable.
Pierre est seul à présent. Lui, le taciturne qui vit reclus depuis le drame qui a brisé sa carrière d'alpiniste, aurait-il pu commettre l'irréparable ? Tant il est vrai que dans la famille Verdier les mystères et les secrets sont légions. Et qui est cette Vicky dont personne dans l'entourage de Claire ne semble connaître l'existence ? Pierre comprendra bien tard qu'elle était le secret le mieux caché de sa soeur...
 


Xavier-Marie Bonnot est né en 1962 et vit à Paris. Ecrivain et réalisateur de films documentaires, c'est avec son premier roman, La Première empreinte (L'Ecailler du sud, 2002), qu'il remporte le prix Rompol et le prix des Marseillais. Le Pays oublié du temps (Actes Sud, 2011) et Premier homme (Actes Sud, 2013) ont respectivement été récompensés par le prix Plume de cristal ainsi que par le prix Lion noir. Désormais traduit dans le monde entier, c'est chez Belfond que Xavier-Marie Bonnot a choisi de publier son septième roman, La Dame de pierre.

Ce que j'en ai pensé :

J'avais repéré ce titre depuis sa sortie et finalement, au moment de boucler mes valises, j'ai glissé la version poche dans mes bagages ! J'ai bien choisi !

Un polar qui monte doucement (mais sûrement !!) en tension, des personnages doubles, souvent aux limites de la folie (les 3 principaux personnages flirtent tous avec le délire, le suicide..et côté héritage psycho-génétique, il y a du lourd !!!)), un polar glacé et glaçant avec la montagne pour décor, des paysages fort bien rendus par l'auteur...

C'est très bon, je le recommande ;o)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire