23 décembre 2017

Souvenirs dormants - Patrick MODIANO

Editions Gallimard - Collection La blanche
Parution : 26 octobre 2017
112 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

«"Vous en avez de la mémoire…"
Oui, beaucoup... Mais j'ai aussi la mémoire de détails de ma vie, de personnes que je me suis efforcé d'oublier. Je croyais y être parvenu et sans que je m'y attende, après des dizaines d'années, ils remontent à la surface, comme des noyés, au détour d'une rue, à certaines heures de la journée.»

Ce que j'en ai pensé :

Modiano et sa "petite musique", on aime...ou pas ! Ma première rencontre avec cet auteur doit dater de la fin des années 1980, alors que le Prix Nobel de littérature n'avait pas encore retenu son nom et je n'ai, depuis ce temps, raté aucune parution, passant des éditions Folio quand j'étais étudiante à la Blanche de Gallimard. Une sacrée collection, 27 romans du même auteur !

Pourtant cette fois, j'ai moins aimé. Est ce que ça correspond moins à mes goûts, est-ce que je me lasse de la "petite musique" ? Ou peut-être tout simplement parce que ce très maigre opus m'a laissée sur ma faim, m'a parfois un peu agacée (des répétitions de formules presque à la virgule près...), l'impression que ça tourne en rond alors que je n'ai pas l'impression d'avoir eu cette sensation dans les précédents romans...

Ou alors parce que ça ne ressemble pas tout à fait à un roman et que l'auteur exploite moins ses personnages (j'aurais aimé en savoir plus sur Geneviève ou sur les névroses de la femme en manteau de fourrure) et joue de la passion pour l'occultisme de son narrateur (qu'on devine confronté à un groupe sectaire).

Je tenterai le prochain (ou pas).

6 commentaires:

  1. Ce qui est dommage, c’est qu’il y a eu de surprises avec cet auteur

    RépondreSupprimer
  2. C'est du Modiano pur sucre. Peut-être encore plus elliptique que d'habitude, c'est vrai, mais je m'y suis senti dans mon élément.

    RépondreSupprimer
  3. J'attends encore quelques jours pour mon bilan, mais décembre aura été un mois un peu moins enjoué que les autres de mon côté. Heureusement que ces quelques jours de vacances permettent de rattraper un peu la chose! Hâte de te lire sur Les passeurs de livres de Daraya, c'est un livre vraiment bouleversant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle parce que je suis en vacances depuis qq jours et finalement, je lis moins que prévu...

      Supprimer