21 mars 2018

Bambi bar - Yves Ravey

Editions de Minuit
Parution : 10 janvier 2008
96 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

Quand les gendarmes frappent chez Léon, à l'aube, ils prétendent enquêter sur la voiture qui a renversé une jeune fille à la sortie d'un dancing.
Mais, très vite, leurs questions s'orientent sur les activités du Bambi Bar qui emploie cette jeune fille dans des conditions pour le moins louches et qui vient d'engager Léon pour réparer la chaudière

Ce que j'en ai pensé :

Il est malin, Yves Ravey ! 
Parce qu'avec ses phrases courtes et sèches, il arrive à l'essentiel, et même si l'intrigue se dessine assez vite, il y a toujours un twist, quelque chose qui perturbe, change la donne ! 

De ce supposé "voyeur" est-européen qui observe Candie et sa mère aux travers de jumelles, on ne sait presque rien. Et puis, à coups de plume ciselée, Léon devient un mec bien, un mec futé, avec de vrais motifs.

Yves Ravey ne dissèque pas ses personnages, mais il leur donne corps, et finalement s'épargnant mots inutiles, il livre un portrait vif et intelligent de ces protagonistes, prostituées, mafieux maquereaux, marginaux.

Impossible de spatialiser l'intrigue, impossible d'en limiter l'époque, c'est hier ici, c'est aujourd'hui ailleurs, et cette espèce de neutralité permet de concentrer le dénouement, de lui donner une universalité.

2 commentaires:

  1. Jamais entendu parler de ce livre, te voila séduite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un auteur à découvrir, cynique et pas ordinaire ! j'aime beaucoup !

      Supprimer