23 avril 2018

La conspiration des médiocres - Ernesto MALLO

Editions Payot-Rivages - Collection Rivages Noirs
Parution : avril 2018
Titre original : La conspiracion de los mediocres
Traduction : Olivier Hamilton
135 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :


Nouvelle enquête de Perro (le Chien) Lascano, le héros d'Ernesto Mallo. Nous sommes cette fois au tout début du règne du dictateur Videla en Argentine. Lascano est un jeune flic, déjà intègre, qui enquête sur le suicide suspect d'un Allemand. Il comprend très vite qu'il s'agit d'un meurtre et décide de creuser l'affaire, ce qui gêne ses supérieurs, tous plus corrompus les uns que les autres. Les choses se corsent quand on retrouve dans le bureau de l'Allemand un carnet rédigé par un homme qui a été gardien à Auschwitz...


Ce que j'en ai pensé :

L'ambiance est pesante en Argentine, il n'y fait pas bon vivre à la fin des années 1970, sous la dictature de Jorge Videla : la police est corrompue, les exactions nombreuses et les meurtres sont étouffés pour des raisons politiques et économiques.

Rien n'inspire l'espoir, rien n'incite au romantisme.

Et pourtant, Lascano, au détour d'une enquête qu'on veut rapidement lui retirer (elle implique les milices du gouvernement et les nazis qui se planquent dans le pays), va s'éprendre d'une jeune juive dont les parents n'ont pas survécu à la déportation.
Malgré l'atmosphère pesante, malgré les manigances de toutes parts, Lascano, fidèle à sa déontologie, se pose en héros involontaire dans un pays chahuté. 

J'ai été séduite par ce roman très noir au style particulier, aux dialogues parfois lapidaires (écrits en italique, sans tirets quadratins, ils créent une césure étonnante et pourtant, ne cassent ni l'intrigue ni son rythme), par les personnages et par cette Argentine un peu sombre.

Merci à Virginie des Editions Rivages pour sa confiance et pour cette lecture passionnante !

4 commentaires:

  1. Une noirceur et un contexte historique qui pourraient me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un polar qui ne laisse pas indifférent avec son côté très noir !

      Supprimer
  2. Je le note ! le lieu, l'histoire, la noirceur ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en diras des nouvelles si tu le lis ;o)

      Supprimer