21 janvier 2020

Celle qui pleure sous l'eau - Niko TACKIAN

Editions Calmann-Levy
Parution : 2 janvier 2020
250 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

Aujourd’hui, Clara n’est plus qu’un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art Déco d’une piscine parisienne. Le suicide paraît évident.

Tomar est prêt à fermer le dossier, d’autant qu’il est très préoccupé par une enquête qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda,son adjointe, peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnée en est venue à mettre fin à ses jours. Elle sent une présence derrière ce geste.

Pas après pas, Rhonda va remonter jusqu’à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de ténacité – et l’appui de Tomar – pour venir à bout de cette enquête bouleversante.

 Ce que j'en ai pensé :

J'avais beaucoup aimé l'ambiance de "Avalanche hôtel", et je n'ai donc pas hésité à replonger dans la nouvelle enquête de Tomar Khan, héros récurrent, flic borderline, parricide, en proie à une épilepsie neuronale (je ne connaissais pas, mais pour simplifier, le stress génère une amnésie) et de son équipe.

C'est peut-être moins bien ficelé que l'épisode précédent (deux ou trois agacements par rapport à certains "clichés" comme la Proc "aux yeux de biche"... ) mais ça se lit avec plaisir, le polar ménageant un (trop léger) suspens..

Ce qui m'embarrasse le plus, finalement, c'est que ce polar suive une sorte de mode, et surfe sur le phénomène social de la lutte contre les violences faites aux femmes. Le sujet est tellement "dans l'air du temps" que je me suis sentie prise au piège, pas convaincue qu'il n'ait été écrit pour d'autres raisons...

Alors, même si j'aime ce personnage complexe, même si l'intrigue est suffisamment fournie, j'ai ressenti un manque d'enthousiasme et j'espère que sur un prochain tome, l'auteur aura simplement envie de nous offrir une enquête pas trop "formatée"...

Un bon moment de lecture malgré tout !

4 commentaires:

  1. Loin d'être un indispensable on dirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais. Bien mais sans plus..le premier était meilleur (ou plus crédible)..

      Supprimer
  2. n'ayant pas lu le premier et ayant déjà tellement de séries policières en cours, je passe mon chemin ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne perds pas grand chose ! et en parlant de policiers, je viens d'en rajouter 3 dans ma valise !

      Supprimer