19 décembre 2012

Mauvaise fille - Justine LEVY


ou mauvaise mère ? laquelle des deux ? celle qui n'a pas su être mère à temps et qui va mourir ou celle qui va devenir mère à son tour ?

Dans ce roman très largement autobiographique, Justine LEVY, la fille de BHL, enceinte, voit le cancer emporter sa mère. Comment lui annoncer qu'elle porte la vie, qu'elle va donner naissance à une fille, alors que la mort rôde ? comment affronter son rôle de maman quand l'exemple qu'elle a reçu de la maternité est si négatif, que sa propre mère ex-mannequin junkie et défenseur des causes perdues s'est si peu montrée mère ?

C'est toute l'angoisse de la narratrice : perdre sa mère qu'elle adore et qu'elle a protégé (allant jusqu'à voler les maîtresses de BHL parce qu'elle trouvait juste que sa mère ait accès au luxe) tout en s'accordant le droit de vivre pour elle, d'apprendre la maternité et de réussir dans ce nouveau rôle...

J'ai beaucoup aimé le roman, emportée par la logorrhée qui dévaste tout : le malaise est présent, le ton anxieux, voire dépressif et pourtant...c'est tellement sincère, ça ressemble tant à toutes les questions qu'on se pose sur la maternité, sur son rapport (de forces ?) avec sa mère. C'est chargé d'émotion, c'est enlevé, bref, c'était une bonne surprise !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire