1 mars 2014

M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit - Robin SLOAN



ce qu'en dit l'éditeur :

Quand Clay Jannon est embauché dans la librairie de l'étrange M. Pénombre, il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, et fréquenté par les membres d'un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours en pleine nuit pour emprunter l'un des très poussiéreux volumes relégués au fond de la boutique. Volumes que M. Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont tous écrits en code. Quelle obscure révélation renferment-ils? Cédant à l'appel du mystère, Clay s'attaque à "l'énigme du Fondateur" avec l'aide de son colocataire, de son meilleur ami et de son amoureuse, ingénieure prodige chez Google.

Les quatre amis se lancent alors dans une quête qui les mènera bien au-delà des murs de la petite librairie. De San Francisco à New York, ils se trouveront aux prises avec une société occulte d'érudits légèrement allumés, un codex indéchiffrable, un génial typographe du XVe siècle et, qui sait, le secret de l'immortalité...

et mon avis ?
Ahh ! un vrai livre-plaisir au milieu des ouvrages à lire pour le Jury Elle ! Dévoré en quelques heures ;o)
Un peu de mystère, beaucoup de technologie (la marque à la pomme et G**gle y sont cités presque à chaque page, mais ça ne gâche rien), de l'amitié...Je me suis régalée, j'y ai trouvé ce que je cherchais à ce moment-là et je n'ai pas boudé mon plaisir. Les "vrais" livres ont la part belle, la librairie est étonnante (elle rappelle un peu celle contée par ZAFON) et on aurait envie de grimper sur l'échelle qui conduit aux rayonnages tout en haut !

Attention, ce n'est ni un roman policier, ni un polar ésotérique...

"Quand vous aurez ce livre entre les mains, vous y apprendrez tout ce que j'ai appris, au même rythme que moi, à savoir que :il n'existe pas d'immortalité qui ne soit fondée sur l'amitié et le travail bien fait ; tous les secrets dignes d'être connus se cachent en pleine lumière (...) veillez à faire de votre vie une ville ouverte, accessible par de multiples portes."

"Enfin le livre s'effacera, comme tous les livres s'effacent de notre mémoire. Mais j'espère que vous retiendrez ceci (...) juste le bon livre au bon moment."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire