22 juillet 2014

La bibliothèque oubliée - AM DEAN


Ce qu'en dit l'éditeur :
IL ÉTAIT LE GARDIEN. Arno Holmstrand vient de mourir, assassiné par une organisation qui cherche à s’approprier les secrets qu’il a gardés toute sa vie : la localisation de la légendaire Bibliothèque perdue d’Alexandrie et les trésors qu’elle abrite depuis des siècles.

ELLE EST SON HÉRITIÈRE. Emily Wess est sur le point de voir sa vie changer à tout jamais. Elle doit abandonner son tranquille métier de professeur d’histoire pour, aux quatre coins du monde, tenter de déchiffrer des énigmes laissées par son mentor, Arno Holmstrand.

ILS SONT PRETS A TUER POUR LE POUVOIR. Dans l’ombre, des hommes corrompus emploient des tueurs pour accomplir leurs basses œuvres. Ils veulent à tout prix s’emparer des secrets de la Bibliothèque : la connaissance est la clé d’un pouvoir sans limites…
C’est le secret le mieux gardé de l’histoire. Le posséder est la clé du pouvoir.
(la nouvelle bibliothèque d'Alexandrie, inaugurée en 2002)
Ce que j'en ai pensé :
Ça n'est sans doute pas le meilleur thriller historico-ésotérique que j'ai lu ! J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire où dès le début les personnages se succèdent (pas forcément nommés). L'héroïne est sympathique mais il manque un je-ne-sais-quoi pour donner envie, pour s'identifier, pour dynamiser le roman. J'ai regretté que son fiancé n'intervienne pas plus franchement dans l'histoire, voire qu'il soit un membre de la Société ou au contraire un de ceux qui conspirent contre le président des USA.
Je me suis agacée de certaines approximations de traduction, ainsi,  j'ai détesté cette utilisation du mot "anticipation", traduit tel quel par erreur me semble-t-il : "Elle lança la recherche avec une anticipation difficile à contrôler (...)"..N'aurait-il pas fallu écrire "angoisse" ou tout autre mot au même sens ?
Sans compter le maniement des subjonctifs comme dans "Tu te souviens de (..) après que tu t'es installé dans l'Illinois ?" ARGLLL !!! Super nul !
En tout cas, à chercher par curiosité d'autres avis sur internet, nada, rien, que pouic ! personne à part moi n'a lu ce bouquin ? C'est certain qu'il n'a rien de mémorable, qu'il n'est pas assez travaillé ou approfondi, que l'héroïne manque d'épaisseur et que la traduction hasardeuse n'arrange rien. L'argument vendeur était "Un thriller que les lecteurs de Dan BROWN et de Sam BOURNE vont adorer.", bof bof bof !

(Juste pour dire, je trouve qu'en ce moment, l'édition se relâche dans ses traductions ou relectures ! je ne compte plus les bouquins où subsistent des fautes d'orthographes ou de grammaire..)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire