13 août 2014

A l'aveuglette - Patricia WENTWORTH

Ce qu'en dit l'éditeur :
Flossie Palmer travaille dans les cuisines du 16 Valley Street. C'est sa responsabilité de veiller à ce que les plateaux soient montés chez Mlle Rowland en suivant un emploi du temps bien précis. Mais son travail n'a duré que quelques heures avant qu'elle se retrouve à courir dans la rue brumeuse, son cœur battant la chamade, n'osant s'arrêter de peur d'entendre les bruits de pas qui peut-être la suivent. Alors qu'elle explorait le salon de la grande maison, le grand miroir de six pieds s'est déplacé pour révéler un trou noir - et de l'obscurité, a surgi le visage ensanglanté d'un homme. Dans l'épaisseur du brouillard, cette nuit, Flossie a rencontré Miles Clayton et lui a raconté son histoire. Clayton, à son tour, lui a expliqué la raison de sa présence à Londres. Il est à la recherche d'une jeune fille de 19 ans qui, si elle est retrouvée, deviendra l'héritière d'une grande fortune. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, car il ne la connaît que par son âge. 


Ce que j'en ai pensé :
Quel méli-mélo ! J'ai eu beaucoup de mal à m'y retrouver entre tous ces noms de famille, ces enchevêtrements de relations, ces histoires d’héritière qui n'est (vraiment) pas celle qu'on croit, les fausses pistes, le miroir qui se dérobe, les bébés qu'on interchange à volonté !!..
Au final, malgré le sentiment de confusion, c'est un roman que j'ai aimé, fidèle à l'ambiance de ceux qu'écrit Patricia Wentworth, bien ficelé, addictif ! et lu très très vite !!

 ---

Au programme, ces prochains jours, et après avoir hésité entre plusieurs romans, "Les naufragés de l'Ile Tromelin" d'Irène Frain...
L'avez-vous lu ? aimé ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire