1 septembre 2015

La logique de l'amanite - Catherine DOUSTEYSSIER-KHOZE

éd Grasset - 26 août 2015 - 224 pages
Ce qu'en dit l'éditeur :
Nikonor, érudit snob et acariâtre, vit retranché dans son château, en Corrèze. Il se passionne pour la mycologie (surtout cèpes et amanites) et la littérature.
Au fil des pages, on va découvrir les confidences étranges qu’il nous livre sur sa famille.
Pourquoi voue-t-il une telle haine à sa sœur jumelle Anastasie ? Et qu’est-il advenu de ses proches ? 


Catherine Dousteyssier-Khoze, née à Clermont-Ferrand en 1973, est franco-britannique.
 Elle enseigne le français à l'Université de Durham dans le nord de l'Angleterre. Elle est l'auteur de plusieurs essais, éditions critiques et articles sur la littérature française du XIXème siècle. La Logique de l'amanite est son premier roman.

Ce que j'en ai pensé :
Oh la la ! Quel humour ! Et pas seulement ! Derrière un second degré teinté d'english spirit se cache un roman cultivé, érudit, rondement mené du début à la fin ! Un roman qui m'a donné le sourire, fait ricaner à chaque mort (elles sont toutes extrêmement suspectes !), c'est écrit au vitriol mais avec une certaine dose de poésie, des références littéraires parfois étranges (des livres de botanistes, un recueil de la bonne cuisinière du XIXème siècle). 
C'est un roman qui pourrait marier Agatha Christie et Claude Chabrol, drôle, fantaisiste, jubilatoire, et franchement très très réussi ! 
L'auteur parle aussi de champignons (évidemment ! Elle fait d'ailleurs l'effet d'une mycologue avertie ! ), de décoctions mortelles, elle essaime le texte d'aphorismes en anglais (parce que la mère du narrateur est britannique), de références russes, de petits clins d'yeux à certaines scènes de cinéma. Il y a une douce ironie à chaque page, du grinçant caustique et une narration dans un français impeccable très old school qui rend le personnage de Nikonor infiniment sympathique !
Et alors, cherry on the cake, c'est un premier roman ! Épatant de maîtrise et qui laisse présager de futures très belles pages ! Je me suis régalée ! Mille bravos !

J'ai conscience d'en être à mon troisième Coup de Coeur d'affilée, le hasard ! Comme d'habitude, "sponsorisés" ou pas mes billets reflètent des impressions de lecture sincères ! Et quand j'aime !...

2 commentaires:

  1. j'ai eu un peu de mal à enter dans ce roman, et finalement, j'en garde un bon souvenir!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé le ton et j'ai souri souvent au cours de ma lecture !

    RépondreSupprimer