13 décembre 2015

Concerto pour la main morte - Olivier BLEYS

éd Albin Michel - août 2013 - 240 pages

2013 Prix des lecteurs de la Ville de Deauville

2014 Prix de l'Union Interalliée

2014 Prix du meilleur livre de langue française

Ce qu'en dit l'éditeur :
« La vie n’est qu’un tissu d’à-peu-près, de décisions hâtives, de situations instables sur lesquelles on bâtit pourtant un mur en plâtre qu’un coup de poing peut traverser. »
À Mourava, hameau perdu de Sibérie centrale, Vladimir Golovkine n’a qu’un rêve : prendre le bateau pour Krasnoïarsk, la grande ville en amont du fleuve. Mais faute de pouvoir s’offrir un billet, c’est un étranger qu’il voit débarquer dans sa vie : Colin, un pianiste raté dont la main droite refuse d’obéir dès qu’il se met à jouer le concerto nº2 en do mineur de Rachmaninov.
À la frontière du récit et de la fable, Olivier Bleys, l’auteur de Pastel, créé ici un univers poétique où le tragique côtoie l’absurde. Histoire de vodka et de mystère, de musique, d’amitié entre les hommes, ce livre jubilatoire nous invite à cultiver la joie plutôt que la tristesse.


Olivier Bleys, né en 1970, a publié vingt livres : 
romans, essais, récits de voyage, BD et roman graphique, 
récit d'anticipation, surtout chez Gallimard et chez Albin Michel.


Ce que j'en ai pensé :
Décidément, je deviens très très fan d'Olivier BLEYS qui bondit d'histoire en histoire avec une facilité déconcertante ! Encore une fois, il entraîne le lecteur dans une parabole à la fois cocasse et tendre, au fin fond de la Sibérie où la vodka frelatée coule à flots, où les ours mal léchés ont mal à la patte, où un cosmonaute-ermite pratique l'hypnose, où ce pianiste français a accosté dans l'espoir de soigner sa main rétive et va rencontrer Vladimir, un moujik-éboueur pas piqué des vers. 
Les personnages sont parfois fantaisistes, à la limite de la caricature, mais sont surtout attachants, profondèment philosophes et la narration, fluide, légère (quoique travaillée au millimètre souvent) donne à ce drôle de conte ce qu'il convient de tendresse et de magie !
Merci à Jérôme qui m'avait conseillé cette lecture !

4 commentaires:

  1. j'avais globalement bien aimé aussi, mais je m’aperçois qu'il ne m'en reste plus qu'un souvenir assez vague...

    RépondreSupprimer
  2. Je suis ravi que tu en fasses un coup de cœur !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup aimé ce roman aussi, il faudra que je lise de nouveau cet auteur !

    RépondreSupprimer
  4. un coup de coeur pour moi également

    RépondreSupprimer