17 janvier 2016

Agatha Christie, le chapitre disparu - Brigitte KERNEL

éd Flammarion - 13 janvier 2016 - 240 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :
"Voilà, le livre est fini. J'ai posé le point final. Le tyitre : Une autobiographie. Je ne me sens pas très à l'aise. Mon éditeur va s'en rendre compte...Des pages manquent : ma disparition à l'hiver 1926. Pourtant j'ai bien écrit ce chapitre. Des pages et des pages, presque un livre entier. Mon secret. Ma vie privée. Une semaine et demie qui n'appartient qu'à moi."
C'est une histoire vraie. Un mystère jamais totalement élucidé. Une zone d'ombre qui demeure dans la vie d'Agatha Christie. Pourquoi et comment la reine du crime s'est-elle volatilisée dans la nature durant l'hiver 1926 ? Qu'a-t-elle fait pendant ces onze journées ? Pourquoi toute la presse a-t-elle cru qu'elle avait été kidnappée ? 
 Dans ce roman passionnant, Brigitte Kernel se glisse dans la peau d'Agatha Christie pour reconstituer cette étrange disparition. Une histoire d'amour, de vengeance et de trahison. 
 

Brigitte Kernel, née en 1959 dans les Vosges, est écrivain, journaliste littéraire 
depuis vingt ans, productrice-animatrice de radio sur France Inter.

Ce que j'en ai pensé :
Découvrir une version romancée d'un épisode mystérieux de la vie d'Agatha Christie pour la grande fan de ses romans policiers que je suis, me réjouissait ! Même si l'épisode est connu, le transformer en roman paraissait une excellente idée.
Sauf que... 
La narration est pauvre, le vocabulaire utilisé assez commun (voire un peu ridicule - la maîtresse de Mr Archie Christie n'est qu'une "gourgandine"-), usant et abusant de répétitions (pas moins de 3 fois le terme "agacée" dans le premier chapitre !), les dialogues sont ternes (Agatha Christie s'auto-sermonne, discute avec ses amies, parle à sa mère décédée) et la tentative d'introspection qui aurait pu donner de l'épaisseur au personnage semble parfois sans saveur...
Quant aux descriptions, si j'ai trouvé un peu de consistance dans l'évocation des paysages autour de Silent pool, j'ai trouvé qu'elles ne permettaient pas de restituer l'ambiance. Celle des personnages n'est pas mieux réussie puisque fermant le roman, je ne parviens pas à m'imaginer à quoi pouvait bien ressembler Nan (l'amie intime d'Agatha) et pour la romancière, j'ai eu sans arrêt l'image de Miss Marple devant les yeux et non la jeune femme de 36 ans qu'elle était à sa disparition...l’héroïne paraît être tout à la fois une gamine capricieuse et une vieille dame très victorienne !

Dommage ! Je n'ai pas été convaincue, pas charmée non plus et j'ai parfois eu l'impression que la parution de ce roman n'obéissait qu'au seul prétexte de commémorer les 40 ans de la mort de la "reine du crime".


11 commentaires:

  1. Il a l'air tellement bien, je dois le lire :) !

    RépondreSupprimer
  2. et hop! un de moins sur ma LAL...(et c'est bien dommage!)

    RépondreSupprimer
  3. C est pour cela que l on trouve que des critiques positives dans de nombreuses revues. Votre jugement serait à revoir. il passe en second tirage tellement il est vendu !!!!

    RépondreSupprimer
  4. @stef bzh peut-être que les critiques parues dans les différents médias sont subjectives (pour une infinité de raisons !) mais peut-être que, comme je suis objective, mon opinion n'engageant que moi, je n'exprime ici (et c'est mon droit) que ma seule opinion !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que vous n'aimiez pas le livre soit mais un peu de respect pour l'auteur svp

      Supprimer
  5. Ah bah mince alors, il me tente bien... je pense que je le lirai quand même mais bon...

    RépondreSupprimer
  6. Exactement la même impression que toi sur le style ! Le sujet est passionnant mais j'attendais plus du traitement, du style.

    RépondreSupprimer
  7. @ Virginie ....modeste en plus ...vous êtes objective ! Oui vous êtes libre de vous exprimer , par contre il est regrettable que des moutons vous suivent ...juste parce que cela vous déplaît et ce en toute objectivité !!!! Bravo à ceux et celles qui décident de le lire

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. - @ Steph-Bzh : je n'ai émis aucune critique contre Brigitte Kernel, je ne lui ai en aucun cas manqué de respect, j'ai simplement indiqué que ce roman m'avait déçue ! Je ne crois vraiment pas qu'il soit nécessaire de votre part de faire tout ce cinéma sauf si vous êtes la grand-tante/la mère/la sœur de l'auteur ! STOP ! à s'acharner, on se ridiculise ! (et on décrédibilise celui qu'on défend)

    J'ajoute, puisque visiblement vous avez dû atterrir sur mon blog par hasard ou par erreur, que je n'ai JAMAIS manqué de respect à un auteur, quel que soit le genre de littérature, parce qu'écrivant moi-même en tant qu'amateur, j'ai justement beaucoup de considération pour le travail de l'écrivain (et pour tout ce qu'on peut mettre dans ce qu'on écrit, y compris sa part d'ego ! si fragile...), donc je ne vous permets pas de m'accuser de ce genre de comportement ! D'autant que si vous avez lu mon billet sur ce roman, c'est le fond qui me gêne, parce que je l'ai trouvé pauvre et sans doute convenu ou prévisible, mais je n'ai pas remis en question le talent de l'auteur !
    - @Jaz Zzze : WTF ? les autres blogueurs/lecteurs qui passent ici, et éventuellement déposent leurs commentaires, confortant les miens, sont des "MOUTONS" ??? C'est quoi déjà votre blog ? Que nous puissons parler en terrain égal ?
    Je vous précise que je ne fais pas partie des blogs "populaires", que je maintiens ma position : dire ce que j'ai ressenti à la lecture d'un livre (SP ou pas n'y change rien !!) parce que ça apporte de la crédibilité (imaginez un instant que je claironne "ce bouquin est génial" et que mes "moutons" -puisque c'est ainsi que vous les qualifiez- soient déçus en le lisant, j'aurais l'air de quoi ????)
    Je ne me rêve pas berger mais j'ai à cœur d'être sincère, et n'étant pas moi-même un MOUTON, je dis ce que je pense, livre payé de mes deniers ou SP, c'est ma propre liberté et ma crédibilité que je défends !
    Et, pour Steph_bzh et Jaz Zzzee que je trouve bien agressives, j'ajoute que je ne cherche pas à persuader et que j'accepte les avis contraires, dès lors qu'ici, ils sont formulés POLIMENT et dans le respect :o)

    Pour les commentaires haineux-rageux, passez votre chemin ! ça ne sert à rien qu'à vous montrer sans doute plus bêtes que vous n'êtes !

    RépondreSupprimer