9 janvier 2016

Grossir le ciel - Franck BOUYSSE

éd Livre de Poche -  6 janvier 2016 - 240 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :
L' abbé Pierre vient de mourir. Gus ne saurait dire pourquoi la nouvelle le remue de la sorte. Il ne l' avait pourtant jamais connu, cet homme-là, catholique de surcroît, alors que Gus est protestant. Mais sans savoir pourquoi, c était un peu comme si l' abbé faisait partie de sa famille, et elle n est pas bien grande, la famille de Gus. En fait, il n' en a plus vraiment, à part Abel et Mars. Mais qui aurait pu raisonnablement affirmer qu' un voisin et un chien représentaient une vraie famille ? Juste mieux que rien. C' est justement près de la ferme de son voisin Abel que Gus se poste en ce froid matin de janvier avec son calibre seize à canons superposés. Il a repéré du gibier. Mais au moment de tirer, un coup de feu. Abel sans doute a eu la même idée ? Non.
Longtemps après, Gus se dira qu' il n aurait jamais dû baisser les yeux. Il y avait cette grosse tache dans la neige. Gus va rester immobile, incapable de comprendre. La neige se colore en rouge, au fur et à mesure de sa chute. Que s est-il passé chez Abel ? 

 Franck Bouysse, né en 1965, est enseignant en Biologie à Limoges.
Il voue depuis longtemps une passion pour la lecture de romans noirs, 
thrillers, une passion qui le pousse à écrire lui-même.

Ce que j'en ai pensé :
Une nature sauvage, rude, ensevelie sous la neige (et donc un fond de nature writing qui n'était pas pour me déplaire !) et personne à des kilomètres à la ronde, deux voisins taiseux, solitaires dont Gus, vieux garçon dont la vie a été difficile et qui ne s'occupe que de voir défiler les jours entre son chien Mars et ses vaches., jusqu'à ce que tout bascule...
Voila un polar qui se lit tambour battant tant l'écriture en est intelligente, subtile et sensible, une intrigue rondement menée, mêlant peu d'intervenants ! 
Un vrai plaisir que ce polar dans un cadre cévenol qui convient parfaitement aux personnages et qui prend souvent les allures d'un excellent scénario, fascinant, et dont le climat angoissant submerge peu à peu !

Et quelle plume ! Bien au-dessus de la plupart des auteurs contemporains, vocabulaire riche et signifiant, une merveille !

3 commentaires:

  1. C'est tout à fait pour moi, ça! Et en plus, il vient de paraître en poche? Plus d'excuse!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment beaucoup aimé l'ambiance très particulière et le sens des descriptions de l'auteur.

    RépondreSupprimer