1 février 2016

Pretty girls - Karin SLAUGHTER

éd Mosaïc - 24 février 2016 - 528 pages
Traduction : François Rosso

Ce qu'en dit l'éditeur :
Deux sœurs. Deux étrangères. Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses sœurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu'elles nourrissent l'une pour l'autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. Deux événements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l'assassinat du mari de Claire, et la disparition d'une adolescente.
A tant d'années de distance, ces événements ont-ils un lien quelconque avec Julia ? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial. Une spirale sanglante... Avec la froide efficacité qui l'a rendue célèbre, Karin Slaughter fait ressurgir la noirceur et la sauvagerie au sein d'une famille frappée par la perte. Elle explore au scalpel les liens qui unissent les personnages et écorche leurs secrets.
Un roman puissant, à vif, par l'un des écrivains contemporains les plus marquants.

 Née en 1971, Karin Slaughter a grandi dans le sud de la Georgie et vit à Atlanta. Son œuvre a été saluée par Michael Connelly comme "le meilleur de la littérature criminelle."


Ce que j'en ai pensé :
Noir, très noir ! D'une perversité morbide, d'une violence incroyable, ce roman, travaillé au scalpel, est brillant, captivant, addictif !
L'auteur plonge au cœur du mal, au plus profond de l'âme humaine, celle des victimes et celle des bourreaux, auscultant les névroses, les obsessions, la moindre expression des visages. Ce thriller effleure avec finesse chaque parcelle du corps et du cœur des personnages, ménageant un suspens intelligent, réservant de rebondissements dans une intrigue forte.
Si j'aime les romans policiers, je suis beaucoup moins friande de polars aussi durs et cruels, aussi violents et sanguinolents. Pourtant je me suis régalée avec celui-ci ! J'ai été happée par une histoire admirablement bien menée, des personnages singuliers et un excellent tempo !


Merci à Babelio et Mosaïc pour cette lecture !

4 commentaires:

  1. Cela a l'air d'être un excellent thriller !! Je le note :)

    RépondreSupprimer
  2. Du noir, du noir, mais j'aime ça moi !

    RépondreSupprimer
  3. J'ignorais que Karin Slaughter avait publié un nouveau polar. Je suis ravie de l'apprendre. Je note! Et puis le noir noir, j'aime!

    RépondreSupprimer
  4. Rien à faire ! Les romans de l'américaine Karin Slaughter ne "marchent pas" en France. Le grand éditeur parisien GRSSET a même de guerre lasse jeté l'éponge. MIC.

    RépondreSupprimer