10 mars 2016

Plateau - Franck BOUYSSE

éd La manufacture des livres - Parution janvier 2016 - 300 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :
Plateau, c’est un hameau en Haute-Corrèze où réside un couple de vieux paysans, Virgile et Judith. Judith, est maintenant atteinte d’Alzheimer, elle oublie tout sauf une chose : elle a mal vécu l’absence d’enfant dans le foyer. Le couple a élevé Georges, ce neveu dont les parents sont morts d'un accident de voiture alors qu'il avait cinq  ans. Maintenant Georges vit dans une caravane face à la maison de Virgile et Judith. Alors lorsqu’une jeune femme emménage chez Georges, lorsqu’un ancien boxeur, Karl, tiraillé entre ses pulsions sexuelles et sa croyance en Dieu vient s’installer dans une maison du hameau et qu’un mystérieux chasseur sans visage rôde alentour, Plateau prend des allures de village où toutes les passions se déchaînent. 

 Franck Bouysse est né en 1965. Enseignant en Biologie à Limoges, il voue depuis longtemps une passion pour la lecture de romans noirs, thrillers et à vrai dire, tout genre de littérature, une passion qui le pousse à écrire lui-même. Il aime écrire en fumant d’immondes cigares italiens  et déguster des vins rouges du sud entre amis…

Exposition photos "La Terre des paysans" © Raymond Depardon

 Ce que j'en ai pensé :
Après l'énorme coup de cœur pour Grossir le ciel, j'espérais renouveler cette incroyable expérience de lecture : une langue maîtrisée à la perfection servant un polar glaçant. 
Ça aurait presque pu être un défaut cette fois-ci : la narration est tellement brillante, tellement ciselée, pleine d'images vivantes que cela éclipse parfois le côté thriller ! On se trouve projeté dans un texte magnifique qui emporte tout, et si l'intrigue, un peu moins tendue que le précédent ouvrage, peine un peu à démarrer, elle bascule radicalement en milieu de roman.

Dès lors, la tension monte progressivement et les secrets se dévoilent, et c'est finalement tout l'enjeu de cet opus : chaque personnage traine avec lui son lot de petits arrangements ou de grands crimes et ils nous sont distillés à mesure, semant le soupçon, découvrant des fêlures et laissant craindre le pire (qui ne manquera pas d'arriver !!).

C'est donc un polar fort, très noir, où la violence se dissimule jusque dans les rapports familiaux, où l'âpreté et la rudesse caractérisent cette fois un peu plus les hommes que la nature (l'intrigue se déroule à la belle saison) : bien que les personnages soient plus nombreux et vivent moins isolés, leurs âmes sont plus sombres et flirtent avec le désenchantement et la peur.

Une sacrée réussite ! Et l'envie de remercier l'écrivain pour la force de son texte, pour s'être délecté des mots avec un rare savoir-écrire ! Bon sang que ce type est fort !!

Pour découvrir un peu plus cet auteur hors du commun, ça se passe sur le blog de Velda, ici

5 commentaires:

  1. Il me tarde de le lire. Il semble y avoir de belles découvertes à faire chez maison d'édition!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai moi aussi adoré "Grossir le ciel". On m'a offert celui-ci pour mon anniversaire, j'ai hâte de m'y plonger.

    RépondreSupprimer
  3. "Grossir le ciel" m'attend... plus pour très longtemps je crois !!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai découvert "Grossir le ciel" il n'y a pas très longtemps et ça a été un très gros coup de coeur. "Plateau" avait bien évidemment rejoint ma wish list mais là, en lisant ta chronique, je vais direct le placer en tête des livres à lire en premier! :)

    RépondreSupprimer