6 décembre 2016

Dans l'oeil noir du corbeau - Sohie LOUBIERE

Editions Pocket
Parution : 13 novembre 2014
432 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

Animatrice d’émissions culinaires, Anne Darney approche de la quarantaine en solitaire. Ses quelques histoires ressemblent à une succession de plats fades en comparaison de son premier boyfriend, Daniel, un Américain rencontré vingt-cinq ans plus tôt.
Pour s’affranchir de ce souvenir obsédant, Anne décide de partir à San Francisco. Mais l’affaire « Daniel Harlig » qu’elle découvre là-bas n’a rien d’une bluette…
En contrepartie de la préparation d’un festin d’anthologie, le monumental inspecteur Bill Rainbow, un fin gourmet, va accepter de rouvrir pour elle une enquête au goût de cendres.

Sophie Loubière est une journaliste, productrice, écrivain, spécialiste de musique de film, née en 1966 à Nancy, en Lorraine. Après avoir suivi des études littéraires (Lettres Modernes option Audiovisuel à la Faculté de Nancy), elle participe aux radios libres nancéiennes et se consacre à l'écriture.

Ce que j'en ai pensé :

Pas tout à fait un roman policier, sauf si on s'en tient aux règles du genre : certes, il y a bien un cadavre, un flic à la retraite qui ré-ouvre une enquête "cold case".

Mais...il n'y a pas que ça ! 
On trouve une animatrice de TV culinaire, un beau barman, une bluette d'adolescent, un suicide camouflé, un salon de massage chinois, un clochard qui sauve une mouette et un p... de Père Noël qui fiche un sacré bazar !

Plus qu'un polar donc puisque le roman explore surtout les personnalités des deux principaux protagonistes, révélant leurs failles et leurs blessures, leurs traumatismes ("maman a tué papa") et leurs secrets (on devine assez vite que l'animatrice d'émissions culinaires a un sacré problème avec la nourriture !).

La fin est assez imprévisible, presque "injuste" et c'est plutôt pas mal tourné !

Clin d'oeil, puisqu'on parle beaucoup de cuisine dans ce polar, les parties s'intitulent : Mise en bouche - l'entrée- le plat - le dessert - l'addition ! et le livre se termine par quelques recettes de fêtes qu'il faudrait essayer !

Une belle rencontre avec cet auteur qui a aussi commis Black coffee et sa suite, White coffee. 
 

4 commentaires:

  1. Son nom m'est familier - Black coffee.
    Etrange roman un peu fourre-tout mais tu as l'air d'avoir bien aimé :-)

    RépondreSupprimer
  2. Auteur inconnu pour moi. Et j'avoue que je ne suis pas spécialement attiré par ce roman.

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien, résumé comme ça, sûr que la recette à l'air de partir dans tous les sens! C'est avant tout un roman sensuel et noir, où la solitude d'un homme rencontre la désespérance d'une femme, où la préparation d'un festin de Noël est une métaphore aux prémices amoureux, et la sombre présence d'un corbeau, le signe qu'une âme attend que quelqu'un rende compte de sa mort. Finaliste au prix ELLE des lectrices, ce roman a pour décor la baie de San Francisco où a été tourné Vertigo d'Hitchckock. Envoûtement des âmes et des corps, la fin du roman fait référence à un fait divers sanglant survenu à Los Angeles à l'époque même où se déroule le roman, juste avant l'investiture d'Obama à la présidence des Etats-Unis.
    Vous souhaitant bonne dégustation. Bien cordialement. Sophie

    RépondreSupprimer
  4. J'adore la couverture ;-)
    Et comme je choisi souvent mes livres en fonction des couvertures, on ne sait jamais...

    RépondreSupprimer