20 février 2017

Mensonges - Béatrice NICODEME

Editions Timée
Parution : mars 2008
279 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

Il pensait avoir oublié. Il prétendait avoir tout dit.
Réduit à la merci d'un inconnu, le célèbre chirurgien Jacques Valette a une nuit pour décider si ses secrets valent plus que sa vie.

Née en 1951, Béatrice Nicodème est l’un des auteurs majeurs du roman policier français. Outre de nombreux ouvrages pour adultes policiers et romans historiques, elle signe, pour les enfants, les enquêtes du petit Wiggins, à qui Sherlock Holmes confie des missions. 

Ce que j'en ai pensé : 

Ce polar a dû passer inaperçu ou presque à sa parution (je ne connaissais d'ailleurs pas cette maison d'édition (elle a fait faillite en 2011) co-créée par Yves Jégo, homme politique et écrivain.

Il n'en est pas moins bon, en tout cas assez intéressant pour donner envie de connaître le dénouement et cette étrange histoire de chantage et de mensonges sur fond de secret familial. Parce que si on identifie assez vite qui on pense être le méchant de l'affaire, une double-personnalité un peu perverse, il devient vite évident que le fond de l'affaire se résoudra ailleurs...
La manipulation n'est sans doute pas là où on l'attend !

J'ai donc plutôt aimé ce polar qui a l'immense avantage de ne pas se perdre en analyses psychologiques des personnages, de ménager quelques surprises, même si l'ensemble peut sembler classique.

Bémol encore sur la relecture par les éditeurs-correcteurs-etc : sur un seul chapitre (le 17ème), deux énormes fautes : 
-page 119 : "Que cet abruti se mette à crié et il..." !!!!! CRIER, par pitié...
- page 121 : "Qu'est-ce qui avait pris à cet abrutit de..." !!!! ABRUTI !!!! (c'est le cas de le dire...)

C'est quand même dingue qu'un bouquin soit imprimé avec des fautes, quand on pense que c'est aussi un outil d'apprentissage de la langue française...

2 commentaires:

  1. C'est dommage pour les fautes en effet, sinon ce livre me tente bien :)

    RépondreSupprimer
  2. Déjà que je ne suis pas fan de polar mais si en plus c’est bourré de fautes...

    RépondreSupprimer