4 mars 2017

Coeur-naufrage - Delphine BERTHOLON

Editions Jean-Claude Lattès
Parution : 1er mars 2017
304 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

Lyla, à l’aube de ses 34 ans, est célibataire, casanière, solitaire. Seuls son travail de traductrice et Zoé, sa meilleure amie fantasque, lui permettent d’échapper à la routine d’un quotidien bien huilé. Jusqu’au jour où un étrange message la renvoie brusquement dix-sept ans en arrière…
Été 1998. Lyla a seize ans, une mère abusive et des envies d’ailleurs. En vacances sur la côte atlantique, elle rencontre Joris, un surfeur dont elle tombe amoureuse. Quand elle comprend qu’elle est enceinte, il est trop tard.
Cœur-Naufrage, roman choral, raconte en alternance l’adolescence de Lyla et les conséquences de cet été-là : pour l’adulte qu’elle est devenue, qui porte le secret de son accouchement sous X, et pour Joris, qui découvre à contretemps ce qui s’est joué dix-sept ans auparavant.
Les accidents de la vie, les non-dits, les malentendus façonnent nos existences – mais est-il jamais trop tard pour rattraper certains rendez-vous manqués ?


Ce que j'en ai pensé :

Deux ados qui détestent leurs parents : Lyla ("avec un y") méprise sa mère, photographe célèbre, et Joris hait ce père alcoolique et violent. Pour chacun d'eux, l'autre parent est absent : le papa de Lyla est une chiffe molle, la mère de Joris est morte. 
Deux ados et des blessures, une rencontre de deux détresses et deux vies qui prennent des chemins différents..

Il y a la dune et les vagues, des frayeurs de jeune fille, un enfant non désiré, des vies construites sur des mensonges, sur des lettres "perdues", des adultes en déséquilibre.
Des corps salés par la mer, des surfeurs en combi caoutchoutée, un mobile en os qui tinte dans le vent, des bières bues sur la plage, l'asphalte parisien et le manège de la place des Abbesses, les carrelages sales du métro et une chambre d'hôpital. 

Il y a surtout les mots de Delphine Bertholon si forts et si fragiles à la fois, qui explorent, montrent les doutes et les angoisses, mais aussi les fulgurances de bonheur et des instantanés terrifiants.

Au-delà des trajectoires de ces deux ados un peu paumés, c'est une réflexion sur les choix d'une vie, sur le silence (ah ! la référence à Enjoy the silence de Depeche Mode !), sur les secrets. Une narration à l'écoute des personnages, de leurs tourments intimes, un ton juste, souvent très émouvant, et des phrases marquées par la grâce. De Lyla en équilibre dans sa "fausse vie", dans ce qui à fait d'elle un fantôme, à Joris si troublé, tellement en quête d'une vie parfaite : les personnages sont complexes, tellement vrais, construits d'espoirs (et de sauvagerie toute adolescente) et de renoncements.
 

8 commentaires:

  1. Une de mes futures lectures ! Hâte de retrouver la plume de Delphine Bertholon !

    RépondreSupprimer
  2. C'est décidé, je veux lire un roman de Delphine Bertholon. Par lequel me conseilles-tu de commencer. J'hésite en celui-ci, "Twist" ou "L'effet Larsen".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je puis me permettre... Marie-Claude, je te conseille Les corps inutiles, l'un de mes romans préférés! Je suis une fan de Delphine Bertholon!

      Supprimer
  3. Jamais lu Delphine Betholon moi. Tu crois que ce serait bien pour commencer ?

    RépondreSupprimer
  4. Marie-Claude, Jérôme,
    Si vous ne l'avez jamais lue, soit celui-ci, soit "Grâce" ou "Les corps inutiles" que j'ai adorés ! J'avais bien aimé aussi "L'effet Larsen" ceci dit ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien noté, Virginie. Je pars en quête!

      Supprimer
  5. Je ne lis pas ton billet pour le moment, car je vais acheter le roman et le lire tout bientôt! C'est une de mes auteures préférées! Et je la rencontre ce week-end à Bruxelles youh ouhhhh :D

    RépondreSupprimer