30 août 2017

Ma reine - Jean-Baptiste ANDREA


Editions de l'Iconoclaste
Parution : 30 août 2017
240 pages


Ce que j'en ai pensé :

Shell n’est pas un enfant comme les autres. Il vit seul avec ses parents dans une station-service. Après avoir manqué mettre le feu à la garrigue, ses parents décident de le placer dans un institut. Mais Shell préfère partir faire la guerre, pour leur prouver qu’il n’est plus un enfant. Il monte le chemin en Z derrière la station. Arrivé sur le plateau derrière chez lui, la guerre n’est pas là. Seuls se déploient le silence et les odeurs de maquis. Et une fille, comme un souffle, qui apparaît devant lui. Avec elle, tout s’invente et l’impossible devient vrai.


Jean-Baptiste Andrea est né en 1971. Il est réalisateur et scénariste. Ma reine est son premier roman.


Ce que j'en ai pensé :

C'est toujours une agréable surprise que d'ouvrir un premier roman et de découvrir un nouvel auteur prometteur, dont on devine la sensibilité. 
Une jolie histoire que celle de cet ado simplet, maladroit, en décalage dans un monde qui n'est pas fait pour lui : Shell (on ne connait de lui que ce surnom dû au logo de son blouson de pompiste) n'est décidément pas comme les autres, il faudra une fugue et la rencontre avec Viviane puis Matti le berger pour grandir un peu, pour se sentir un homme.

L'auteur offre un roman initiatique, attendrissant, presque un conte, qui n'est pas sans rappeler la plume de Barbara Constantine, toute en légèreté et en gravité mêlées, comme un bonbon un peu acidulé.  
Rêve et réalité se mélangent, égarent le lecteur dans un univers poétique où la différence devient une qualité, où la fragilité et l'amour dévoilent de belles âmes.

Un bon moment de lecture, tout en délicatesse.

1 commentaire:

  1. toujours une bonne chose de dénicher de nouveaux auteurs prometteurs !

    RépondreSupprimer