19 août 2017

Saphia AZZEDDINNE - Sa mère



Editions Stock - Collection La bleue
Parution : 23 août 2017
240 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre  ; elle a un destin, mais ne sait pas encore lequel. Pas celui de caissière à La Miche Dorée. Pas non plus celui de ses rares copines, certaines connues en prison, d’autres camarades de galère et d’errance. Serait-ce celui de nounou des enfants impeccables de la Sublime  ? Ou celui de retrouver sa mère coûte que coûte  ? Son destin, elle va le chercher avec les moyens dont elle dispose  : le culot, la parole qui frappe, l’humour cinglant, l’insoumission à son milieu, la révolte contre toutes les conventions. C’est une héroïne de notre temps.


Ce que j'en ai pensé :

Je me réjouissais. J'avais adoré Bilqiss, et même plus que ça ! et sans aucun doute, ce roman plaçait la barre trop haut...
Je suppose que j'ai attendu de l'auteur qu'elle renouvelle cet exploit de m'avoir emportée avec elle loin là-bas, de l'autre côté de la Méditerranée. J'ai dû croire que ce nouveau roman allait parler de femmes et de maternités.

Ça n'est pas tout à fait le cas, parce que l'action se déroule en région parisienne, qu'il n'y est pas question de femmes musulmanes. 

Pourtant c'est bien d'histoires de femmes qu'il s'agit : de celle qui a abandonné son enfant dans le secret et la honte, et de sa fille qui se cherche de galères en boulots pourris, qui n'est à sa place nulle part ( ni dans le petit peuple besogneux qui trime dans les sandwicheries, ni chez la Sublime qui semble avoir cette vie parfaite qui aurait pu être la sienne).

Saphia Azzeddine explore à sa manière la lutte des classes et la "prédestination" sociale, mais je n'ai pas été séduite. Même si ce roman est séduisant, même si le personnage de Marie-Adélaïde interroge,  je n'ai pas aimé le dénouement que j'ai trouvé un peu trop convenu, et il m'a manqué un peu de la puissance évocatrice du précédent.
Dommage !


Merci aux Editions Stock et à Valentine pour cette lecture en avant-première :o)

4 commentaires:

  1. Toujours pas lu cette auteure mais il est dans ma PAL, à voir donc...

    RépondreSupprimer
  2. je l'attaque bientôt! Bilqiss était vraiment un très beau portrait de femme, et je me doutais en voyant le résumé de ce nouveau livre qu'il ne serait pas aussi fort..(tout en espérant me tromper!)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis aller relire ton billet sur "Bilqiss" et ce dernier me tente beaucoup plus. Encore une auteure à ajouter à ma liste!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais beaucoup aimé son Confidences à Allah. Je la relirai bien.

    RépondreSupprimer