21 août 2017

Sous la neige, nos pas - Laurence BIBERFELD

Editions La Manufacture de Livres
Parution : 16 mars 2017
169 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

 Venues de la région parisienne, une jeune institutrice et sa petite fille passent sur la partie lozérienne du plateau de la Margeride. Elles vont entraîner avec elles, comme une volée de passereaux dépaysés, des gens, des tourments et des questions issus des villes. Sur ces hautes terres, deux mondes, en se croisant sans se toucher, brisent la boîte de Pandore et déversent au ras du ciel des nuées de maux que la neige couvrira bientôt.

Laurence Biberfeld, née en 1960 à Toulouse, ancienne marginale puis institutrice, est un écrivain français, auteur de roman policier et dessinatrice

Ce que j'en ai pensé :

Les hivers sont rudes en Margeride. La neige étouffe tout dans ce coin de Lozère et les femmes fuient. Sauf Esther qui débarque avec sa gamine surexcitée et qui apprend à se fondre dans le paysage, qui côtoie les paysans du coin : Lucien aux yeux bleus et sa génisse, Lionnel le patron du bistrot et sa fille Alice, le Gari et ses coups de folie...

Il y aussi l'amie qui rend visite à Esther, Vanessa, malade du sida, camée, et qui traîne derrière elle des délinquants, vrais dealers, faux durs qu'un coup de pelle bien placé suffit à neutraliser avant qu'ils ne pourrissent dans la tourbe.

Il y a a neige, surtout la neige, comme un rideau opaque, comme un linceul, qui recouvre tout, les hontes et les secrets...

Et la prose de Laurence Biberfeld, précise et pourtant poétique, qui enveloppe, donne de l'épaisseur au roman et à ses personnages, fouille dans les âmes...

5 commentaires:

  1. Ce titre de La Manufacture m'est complètement passé sous le nez. Merci du rappel à l'ordre! Il m'intéresse, tu t'en doutes bien! Les hivers rudes, ça me parle!

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture rafraîchissante en cette fin d'été !

    RépondreSupprimer
  3. Mais tu as aimé ? tu en dis du bien mais pas un coup de coeur non plus ?

    RépondreSupprimer
  4. je n'en avais entendu parler, à voir à l'occasion!

    RépondreSupprimer