15 juillet 2018

Husbands - Rebecca LIGHIERI

Editions P.O.L
Parution : avril 2013
448 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

« Mari », c’est un travail à plein temps.

Farouk le sait, lui qui ne vit que pour Chloé. Même réalité pour Laurent, l’enfant des cités qui s’acharne à faire vivre une famille à laquelle il se sent étranger. Sans oublier Reynald, un quinquagénaire qui consacre sa vie à la réussite de sa trop jeune et trop voluptueuse épouse, Lauriane.
Pourtant, au royaume de Candaule et des candaulistes (pour qui « l'adultère n'est ni une hantise ni une souffrance, au contraire ils l'appellent de leurs vœux, ils l'imposent à leurs femmes, ils l'organisent, ils en sont les maîtres d'œuvre, voire les témoins fascinés ») il n’est pas certain que la femme soit souveraine, et les trois husbands se rencontrent là où le cauchemar...

Ce que j'en ai pensé :

Si je n'avais pas eu la curiosité de taper le nom de l'auteur dans mon moteur de recherche, dans l'espoir de trouver une prochaine parution après l'excellent Les garçons de l'été, je n'aurais sûrement pas trouvé ce polar ! Rassure-vous, pas besoin de courir les bouquinistes, je crois qu'il sort en format poche à la fin août 2018 ! 

Farouk, Reynald, Laurent, trois maris déçus par leur vie conjugale et qui se retrouvent sur un site web de candaulisme.
Kesaco ? Le roi Candaule a offert sa femme à des amants afin de dynamiser leur libido, d'où le candaulisme, pratique sexuelle d'offrande...

Zarbi ? 

Oui, mais pas plus que la dérive que prend Laurent, qui joue le jeu jusqu'au bout, qui se prétend tout à coup justicier des couples en danger, qui décide de tuer, de venger, alors que Farouk (qui a quand même découvert un bébé mort dans son congélo, argll, argllll, triple-argllll !!) et Reynald ont lâché l'affaire et admis que leurs femmes sont sans doute ce qu'il leur est arrivé de meilleur !

Un excellent bouquin, parfois âpre, mais surtout bien pensé ! un roman qui joue sur nos relations avec autrui (à quoi conduisent les relations sur internet ? à quoi et qui nous exposons-nous ?).

Seul défaut ? la reliure de ces 448 pages est tombée en miettes, les pages se détachant à la chaîne..

8 commentaires:

  1. oh ! étrange .. tu adores dénicher des pépites ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ! Très contente d'avoir trouvé celui-ci !

      Supprimer
  2. Ce polar semblent sortir des sentiers battus!

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. pas tant que ça en fin de compte, et l'idée est originale

      Supprimer
  4. Dommage pour la reliure ! Pour moi qui ai longtemps fréquenté une imprimerie, il y a clairement un problème de fabrication ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer de le réparer avec de la colle blanche, ça tiendra peut-être ;o)

      Supprimer