21 mars 2019

Très haute tension - Lionel DAUDET

Editions Stock – Collection La bleue
Parution : 2 mai 2018
304 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :


Trois amis de longue date, alpinistes chevronnés et amateurs de base-jump – ce sport extrême consistant à sauter d’une falaise en parachute.
Une expédition intense en Alaska dans une nature sauvage et préservée.
Un projet de lignes à très haute tension qui menace de défigurer définitivement une vallée du sud des Alpes.

Tels sont les ingrédients de ce roman où l’on peut, ou pas, s’engager en montagne comme dans la vie, dans des activités à risque comme dans des mouvements de contestation. Une radicalisation dans la lutte, mais jusqu’où ?



 (photo "NO THT 05" montrant l'action slackline de 2016)

Ce que j'en ai pensé :

Voila un roman dont on a peu entendu parlé et qu'on n'a pas vu beaucoup sur les réseaux (seul mon fil IG le présente - si on exclut les 2 photos de l'éditeur en mai 2018, à sa parution, et un seul billet sur Babelio)...
Et c'est bien dommage tant il résonne dans l'actualité !

L'auteur est connu pour ses prouesses d'alpiniste, sans doute moins pour ces récits d'aventure. Dans ce premier roman, qui s'inspire d'une situation réelle , il nous emmène de l'Alaska à la Haute-Durance en compagnie d'un trio d'amis fous de sports extrêmes, prêts à affronter tous les dangers.
Des profils différents mais complémentaires, tous liés par le même amour de la nature, des personnages convaincants dans leurs combats et qui ne manquent pas de susciter l'empathie.

Le roman prend vite une tournure politique, explorant le thème des ZAD dans une lutte assez peu connue des médias (l'auteur s'y est personnellement impliqué), celle du refus de l'installation d'une ligne à très haute tension au flanc des Alpes, celle de ces habitants qui souhaitent préserver leur cadre de vie et la beauté de la nature.

Pas de prise de position manichéenne dans cette narration enlevée qui imprime un rythme soutenu et un suspens croissant mais un regard bienveillant, et surtout très inspirant !

Merci à Valérie pour le prêt de ce roman que j'ai beaucoup aimé !

1 commentaire: