Les Bordes - Aurélie JEANNIN

 

Editions Harper Collins France

Parution : 13 janvier 2021

224 pages

 

 

Ce qu'en dit l'éditeur :

Les Bordes, c'est un lieu et c'est une famille. En l'occurrence, sa belle-famille qui ne l'aime pas. Elle, Brune, le bouclier. Mère responsable, tenant solidement sur ses deux jambes, un œil toujours fixé sur le rétroviseur ou l'entrebâillement de la porte, qui guette, anticipe, tente de maîtriser les risques. Ce week-end, comme chaque année en juin, elle prend la route avec ses deux enfants pour rejoindre Les Bordes et honorer un rituel familial.
Pour celle qui craint chaque seconde l'accident domestique, Les Bordes ressemblent à l'enfer. Trop de jeux extérieurs, trop de recoins, de folles libertés. Trop de silence et de méchancetés à peine contenues. Trop de souvenirs. Aux Bordes, Brune saura-t-elle esquiver le pire ? Est-il possible pour une mère de protéger ses enfants ?

Derrière la mécanique du drame hasardeux et l'absence de bourreaux, Les Bordes dresse un portrait de la famille, de la parentalité et de la maternité sans fard, grâce à une héroïne aussi troublante qu'humaine. 

 

Ce que j'en ai pensé :

Brune est juge d'instruction et voit tellement de misère et d'horreurs dans son métier que, depuis qu'elle est maman, elle fait tout pour que ses deux petits aient l'enfance la plus douce possible, dans l'amour et le respect, loin de tous les dangers..tellement que ça en devient obsessionnel et que le fragile équilibre qu'elle tente de maintenir menace de rompre à chaque instant.


Ce week-end tant redouté dans sa belle-famille va marquer le point de rupture.


Qu'est-ce qu'elle m'a agacée cette magistrate ! Mais comme je l'ai trouvée touchante pourtant. On sent monter la tension, on sent l'accident tout proche, inexorable..


La narration est fluide, les mots se bousculent, pourtant on a aussi l'impression de suffoquer, d'être submergé par l'ambiance angoissante des pensées de Brune et de ses souvenirs terribles.

Lecture plutôt en demi-teinte donc.

Merci à Babelio et Harper Collins France pour cette édition Masse Critique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire