31 janvier 2014

L'année du volcan - Jean-François PAROT


Nicolas Le Floch est convoqué un matin par Marie-Antoinette, reine de France, compromise par une dette de jeu, qui lui demande sous le sceau du secret d'enquêter sur la mort d'un membre de son cercle intime, le Comte de Trabard piétiné par son cheval. Nous sommes en 1783, un volcan islandais répand fumées malsaines et brouillards soufrés sur toute l'Europe, les manants sans travail affluent dans Paris, les libelles se dispersent au vent et la finance est au plus mal...
Le royaume commence à vaciller, les caisses se vident et les rumeurs d'apocalypse mêlées à la grogne populaire à l'encontre de la famille royale n'arrangent rien.
Les premiers éléments de l'enquête mènent Nicolas Le Floch à un possible trafic de fausse monnaie, font surgir le fameux Comte de Cagliostro alchimiste et sa comparse la Comtesse de la Motte, et révèlent un complot contre la reine.

Si le roman de Jean-François Parot est une mine en terme d'histoire, je suis malgré tout un peu déçue (il faut reconnaître à l'auteur ce talent de mener l'intrigue dans un contexte particulièrement bien documenté). J'ai eu l'impression d'être parfois perdue dans les méandres politico-affairistes de la France pré-révolutionnaire alors que c'est une période pour laquelle j'ai pas mal de connaissances et un goût prononcé !
 Je ne sais pas si je me replongerais prochainement dans les aventures du Commissaire du Châtelet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire