7 janvier 2014

Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès MARTIN-LUGAND


Tout bascule pour Diane le jour où son mari et sa fille décèdent dans un accident de la route. Elle tenait une librairie avec son ami Félix et s'enfonce dans la dépression. Rien ne parvient à lui faire oublier sa peine, son deuil, la sensation de gâchis.
Jusqu'au jour où elle décide de partir s'isoler, se ressourcer, en Irlande dans un cottage. La seule ombre au tableau est ce voisin irascible, bourru, qui la prend en grippe et qu'elle va tenter de détester.
La suite se devine, histoire d'amour et blablabla.......

Bon. Sur le coup, je crois que je me suis emballée un peu vite ! Il suffit qu'un bouquin parle de livres-librairie-bibliothèque ou que la couverture soit sur ce thème pour que je sois persuadée que je vais me régaler ! Et là, l'argument choc : d'abord publié sur internet, le livre a été fabriqué "pour de vrai" par un éditeur reconnu et les droits se sont négociés dans 18 pays. Il ne peut s'agir que d'une perle !

Bof ! Convenu, archi-convenu, stéréotypes (l'irlandais bourru, le chien qui fait le lien, le copain homo, les beuveries irlandaises, etc) à la pelle, pas de quoi s'emballer ! Certes le deuil, son processus, les sentiments de Diane, m'ont touchée, mais ça sentait l'Harlequinade à plein nez et moi, ça me bloque !
Dommage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire