19 avril 2014

Je suis interdite - Anouk MARKOVITS

Mila et Joseph, tous deux orphelins, se sont réfugiés dans une ferme de Transylvanie où vit une famille chrétienne. Mila finit par rejoindre les Stern, amis de ses parents, et sera élevée dans un milieu juif orthodoxe où elle s’épanouit et grandit heureuse, avant d’épouser Josef. A ses côtés, Atara, la fille des Stern, cherche à fuir ce milieu étouffant et rigide.

Ce roman nous fait vivre l’atmosphère particulière qui régit le quotidien des familles hassidiques, l’éducation des enfants et plus particulièrement celle des jeunes filles.
C’est un roman qui m’a à la fois intriguée (je connaissais finalement peu de choses sur l’orthodoxie juive bien que j’aie déjà quelques notions relatives à la liturgie dans d’autres livres) et dérangée tant certains passages ont pu heurter certaines de mes convictions sur les droits des femmes. J’ai trouvé la seconde partie moins nerveuse, plus « pénible » à lire et j’ai regretté que l’auteur ne développe pas plus la vie d’Atara.

Pour autant, c’est un roman attachant qui a su éviter de nombreux écueils dès lors qu’on aborde le thème de la religion. L'auteur a su rester objective dans son regard et nous faire partager différents points de vue.

La note ? 13/20

1 commentaire:

  1. j'ai eu le même regret que toi sur la 2e partie, j'aurais aimé savoir ce qu'il advenait d'Atara

    RépondreSupprimer