29 avril 2014

Lady Hunt - Hélène FRAPPAT


Laura Kern est agent immobilier à Paris, dans les alentours de la Plaine-Monceau. Ses nuits sont peuplées de rêves étranges où une maison, inconnue, la « poursuit », l'obsède jusqu'au cauchemar. Des les immeubles qu'elle fait visiter à des clients exigeants et fortunés, elle promène ses cheveux rouge sang et le vieux trench qui lui reste de son père, décédé d'une maladie génétique orpheline, la Chorée de Huntington. Elle croise des miroirs sans reflets, des flammes qui dévorent tout, des brides de poésie irlandaise. Partout la brume, les bruyères, ses racines anglo-bretonnes et l'ombre du gêne défaillant qui peut attaquer Laura ou sa soeur pour les emmener vers la démence.

Quel étrange roman ! 
Juste à la limite du fantastique (par certains aspects il m'a rappelée les délires du Horla de Maupassant), un peu angoissant, mais malgré tout rythmé de poésie, de belles personnes qui portent l'héroïne vers son destin et son « pouvoir », Et puis, finalement, j'ai plutôt aimé cette façon de raconter les dons peu ordinaires, de lier une âme à une maison, de leur trouver une vie, une respiration au-delà de l'atmosphère qu'elle dégage.
J'ai aimé le choix des images pour transmettre des émotions, des sensations presque irréelles (les poils du tapis qui s'enroulent aux chevilles, la brume qui n'est visible que pour les « initiés », la symbolique du sang et des cheveux rouges, du feu, etc...).

Un roman étrange, donc, mais que j'ai aimé, vraiment ! Dommage qu'il n'ait pas passé les pré-sélections du Prix ELLE...

4 commentaires:

  1. il est effectivement assez étrange, je pensais ne pas être convaincue, et pourtant son atmosphère me reste en tête...

    RépondreSupprimer
  2. Comme je regrette qu'il n'ait pas passé les sélections! Je l'aurais bien vu vainqueur.

    RépondreSupprimer
  3. Moi c'est l'inverse, les thèmes me plaisaient mais l'écriture moins...

    RépondreSupprimer
  4. Je suis entièrement d'accord avec toi, à tous points de vue, et ça me fait très plaisir qu'une lectrice du groupe regrette aussi son éviction de la compétition.
    (je croyais avoir laissé ce message il y a un moment, c'est bizarre)

    RépondreSupprimer