21 février 2015

Tétraméron, les contes de Soledad - José Carlos SOMOZA

titre original :  Tetrammeron : Los cuentos de Soledad
traducteur : Marianne Millon
éd Actes Sud - 256 pages
Ce qu'en dit l'éditeur :
Dans un mystérieux ermitage aux abords de Madrid, une société occulte se réunit une fois l'an pour raconter des contes cruels. Une jeune collégienne en excursion scolaire se voit impliquée de force dans cet édifiant étalage d'histoires hantées par la présence du péché, de la tentation, de la luxure et du mal à l'état pur. Un rite de passage pour anéantir les paradis de l'enfance.
Né en 1959 à La Havane, José Carlos SOMOZA 
est un écrivain espagnol, par ailleurs ancien psychiatre.
Ce que j'en ai pensé :
 Je n'avais encore lu roman de SOMOZA et j'ai eu l'impression de pénétrer dans un univers étrange, vaguement malsain et dérangeant...
Dans ces contes cruels, l'auteur nous invite à ouvrir des coffrets gigognes, chacun révélant une nouvelle histoire. On entre dans une atmosphère souvent onirique mais j'ai eu la plupart du temps la sensation que c'était comme ouvrir la boîte de Pandore et qu'on glissait de plus en plus vers quelque chose d'oppressant où le "fantasme" sert de prétexte à la perversité. 
Je crois même ne pas avoir tout compris, ne pas avoir trouvé de vrai "but" à ces contes. Je suis passée à côté de l'univers de José Carlos SOMOZA, j'ai été dérangée par ces contes et par les personnages qui, à mon sens, dépassent le gothique annoncé en 4ème de couverture et ont fini par me paraître assez sordides et amoraux.
C'était peut-être l'objectif de ce roman puisque l'auteur a été psychiatre, mais quand je pense à ce vendeur de librairie qui m'indiquait que l'ouvrage était classé "jeunesse"......(après vérification, ça ne semble pas être le cas !)

1 commentaire:

  1. J'ai hésité à l'acheter hier, bon, je vais attendre d'autres envies, parce qu'il me disait bien quand même ...

    RépondreSupprimer