7 novembre 2015

Le labyrinthe du bout du monde - Marcello SIMONI

éd Michel Lafon - 15 octobre 2015 - 
Titre original : Il labirinto ai confini del mondo
Traduction : Serge Filippini

Ce qu'en dit l'éditeur :
Naples, 1229. Un étrange cavalier armé d’une lance crachant des flèches de feu sème des cadavres dans toute l’Europe. L’inquisiteur Conrad de Marbourg quitte l’Allemagne avec un ordre de mission papal : enquêter sur la secte luciférienne qui se cache derrière ces crimes.
Dans ce climat mortifère, un homme se voit malgré lui mêlé à ces sombres événements. Ignace de Tolède, le marchand de reliques à la réputation de nécromant, se trouve en effet à Naples pour affaires. L’inquisiteur, avide de coupables, ne tarde pas à vouloir l’impliquer et l’accuse d’être non seulement le chef des fidèles de Lucifer mais également l’auteur de tous les crimes.
Pour Ignace commence alors une quête à travers la France et l’Italie jusqu’à Palerme afin de débusquer la cache des Lucifériens et de se disculper. Mais démontrer son innocence met une fois encore sa vie en grand péril. Heureusement, son fils Uberto et Rémigarde d’Eaunègre, une étrange guérisseuse qu’il a connue bien des années plus tôt, sont prêts à tout pour l’aider.
 MARCELLO SIMONI est né en 1975. 

Diplômé de littérature et passionné d’histoire, 

il a travaillé comme archéologue et bibliothécaire.
Ce que j'en ai pensé :
Dernier tome des aventures d'Ignace de Tolède, ce roman est aussi riche en mystères et en rebondissements que les précédents ! 
Toujours aussi bien documenté (les magister medicinae sont à l'honneur), Marcello Simoni sait entretenir le suspens et le livre ne souffre d'aucun temps mort, nous emmenant de Paris à Palerme sur les routes d'Europe à la poursuite d'un obscur nécromancien. Le rythme accélère, la tension monte, la pression de l'inquisiteur allemand augmente, menaçant tour à tour chacun des protagonistes dont les intentions se dévoilent à mesure du récit.
C'est une nouvelle fois un regard intéressant sur le XIIIème siècle médiéval où les scientifiques et médecins s'apparentent à des sorciers, où les penseurs représentent une menace pour l'Eglise combattant impitoyablement l'hérésie et menant la croisade contre les terres d'outre-Méditerranée. 
Un roman palpitant et instructif qui clôture à merveille cette trilogie que je suis ravie d'avoir découverte !!
Les billets sur les tomes précédents sont et (clic)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire