9 juillet 2016

L'orangeraie - Larry TREMBLAY

Editions Gallimard La Table Ronde
Parution : 5 février 2015
192 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :
Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi. Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins.
Des hommes viennent réclamer vengeance pour le sang versé. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices. Et tous payeront le tribut des martyrs, les morts comme ceux qui restent.

Né en 1954 à Chicoutimi au Canada, Larry Tremblay est écrivain, metteur en scène, acteur et spécialiste de kathakali, danse-théâtre qu'il a étudiée lors de nombreux voyages en Inde. Il a publié plus d'une vingtaine de livres comme auteur dramatique, poète, romancier et essayiste.

Editions Folio n°6139
Parution : 19 mai 2016
160 pages

Ce que j'en ai pensé :
J'avais repéré ce court roman à sa sortie en librairie en 2015 et puis, les lectures s'enchainant, j'étais passée à côté sans pour autant oublier l'histoire ni cette couverture en clair-obscur. Je savais que j'y reviendrais, ça me semblait évident...
Le rendez-vous était pris pour cet après-midi et je suis restée scotchée à ce petit livre, en apnée, à guetter ce que le destin pouvait réserver à ces frères jumeaux nés au mauvais endroit et liés "à la vie, à la mort".

Un texte fort, douloureux, avec peu de protagonistes. Peu importe où se déroule l'intrigue, elle nous donne l'occasion, à nous, occidentaux, de porter un regard différent sur la guerre, sur les enfants-martyrs. Mais le roman est aussi un éclairage sur la dissimulation et le mensonge, sur l'honneur et sur la peur, sur l'enfance qui s'enfuit, sur la résignation et sur l'amour...
Tant de thèmes abordés et de façon si juste, si profondément humaine, en si peu de pages ! 
Comment choisir lequel de ses enfants sacrifier ? Comment un père ou une mère peuvent-ils s'y résoudre et quels sont les sentiments qui dès lors les habitent, les hantent ? Au nom de quelle cause peut-on envoyer des enfants à la mort ?

Un roman percutant, dont la narration presque poétique n'atténue en rien la violence ni les questionnements, et qu'il faut lire absolument !

 
8ème but marqué par mon équipe pour la Coupe d'Europe des Livres 2016 !

5 commentaires:

  1. un très beau roman, vraiment marquant....j'ai beaucoup aimé!

    RépondreSupprimer
  2. Quel roman ! Logique que tu en aies fait un coup de cœur, c'est un texte qui bouscule très fort !

    RépondreSupprimer
  3. Très très heureuse que tu aies apprécié. Un grand roman remuant.

    RépondreSupprimer
  4. Très très heureuse que tu aies apprécié. Un grand roman remuant.

    RépondreSupprimer
  5. Ce roman m'a complétement subjuguée et retournée...! Une claque !

    RépondreSupprimer