2 septembre 2017

Motel life - Willy VLAUTIN

Editions J'ai lu
Titre original : Motel Life
Traduction : David Fauquemberg
Parution : 27 avril 2012
253 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

Une nuit, en état d'ivresse, Jerry Lee Flannigan renverse un adolescent dans une rue de Reno, Nevada. Dans la panique, il décide, avec son jeune frère Frank, de partir vers le nord pour faire disparaître la voiture. Mais en se dérobant, c'est à leur destin que les deux garçons tentent d'échapper, à leur existence minable, leur errance de motel en motel à la poursuite de rêves devenus depuis longtemps des chimères...
 

 Willy Vlautin, né en 1967 à Reno dans le Nevada, est un écrivain américain. Il est aussi auteur-compositeur et chanteur du groupe de country alternative Richmond Fontaine depuis 1994. Il vit aujourd'hui à Scappoose dans l'Oregon. 


 Ce que j'en ai pensé :

Deux frangins paumés...pas de ceux mal partis dès le départ, non ! Juste deux gamins qui ont perdu leur mère et quitté l'école trop tôt, qui accumulent les bêtises pas graves qui tournent au drame à chaque fois. 
Et c'est sans doute le frère aîné, Jerry Lee, celui qui doit veiller sur le plus jeune, qui leur porte la scoumoune : jambe broyée par un train, accident routier et tentative de suicide ratée. 
Derrière lui, le cadet, Franck, toujours là pour se coltiner les pots cassés et raconter des histoires inventées pour remonter le moral des troupes ! Parce qu'à Reno, Nevada, pour beaucoup, le moral tire sur l'élastique des chaussettes ! 
Deux losers magnifiques, deux braves gosses que les évènements n'épargnent pas mais qui résistent, tant bien que mal...
Peu d'espoir pour eux, beaucoup de tristesse, et des motels où ils se réfugient, pour fuir ou se fuir...

J'ai beaucoup aimé la prose de Willy Vlautin, son regard sur ses paumés de l'Amérique. J'ai aimé ces deux frangins et leurs fragilités, leur presque abnégation face à tout ce qui leur tombe dessus, c'est à la fois tendre et dur et, les dessins en ouverture de chapitre sont une gourmandise ! 

Merci à Sonia de m'avoir prêté ce roman !

3 commentaires:

  1. Je suis ravie, vraiment. Tu sais à quel point j'aime cet auteur!

    RépondreSupprimer
  2. Excellent Willy Vlautin ! Il n'y a vraiment rien à jeter dans sa production.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai commencé cet été et j'ai du le rendre non-terminé à la bibliothèque. pour autant, je n'avais pas mordu, c'était un peu trop lent. mais j'aimais beaucoup ces deux gars. ce n'est que partie remise. en attendant, j'ai "Plein Nord" en ce moment à la maison du même auteur! une seconde tentative qui sera j'espère plus réussie :)

    RépondreSupprimer