14 mai 2018

Signe de vie - José RODRIGUES DOS SANTOS

Editions HC
Parution : 3 mai 2018
Titre original : Sinal de Vida
Traduction : Adelino Pereira
704 pages

Ce qu'en dit l'éditeur :

La NASA prépare d’urgence une mission spéciale internationale pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. Tomás Noronha, le célèbre cryptanalyste, est recruté pour faire partie de l’équipe d’astronautes.
Ainsi commence une histoire à couper le souffle qui nous entraîne au cœur du plus grand mystère de l’univers.
Avec Signe de vie, J.R. dos Santos revient à son domaine de prédilection : la science.
Après
La Formule de Dieu, il démontre à nouveau son extraordinaire capacité à disséquer un sujet difficile et exigeant pour le rendre accessible à tous et rétablir la vérité simple et incontestable.
Si les scientifiques et les gouvernements pensent que le grand public n’est pas prêt à entendre ce qu’ils savent vraiment sur la vie extra-terrestre, Dos Santos a décidé de nous l’expliquer à travers un thriller saisissant.

Ce que j'en ai pensé :

J'avais beaucoup aimé La formule de Dieu (non chroniqué sur le blog) et Codex 632, le secret de Christophe Collomb , passionnants mais très fouillés (trop ?) scientifiquement. Ce nouvel opus a les mêmes défauts et les mêmes qualités que les précédents, et il aligne plus de 700 pages ! 

Pour autant, pour quelqu'un comme moi, absolument fermée aux mathématiques et à la science, franchement cartésienne, ça reste un roman fascinant et addictif ! Parce que ça reste accessible et que l'auteur est un excellent pédagogue dont le style est plaisant et fluide !

On retrouve avec le même plaisir Tomas Noronha le cryptologue, prêt à se marier, mais obligé à rejoindre un campus spatial américain pour préparer une mission peu ordinaire : rencontrer un vaisseau inconnu (dénommé Phanès) venu de l'espace, possiblement envoyé par des extra-terrestres qui émettent un signal et dont on ne connait pas les intentions. 

Un thriller qui interroge sur les origines de la vie, sur la notion du divin dans la création, sur l'évolution des espèces mais qui retrace aussi les conditions humaines de la conquête spatiale, les doutes des scientifiques.  
Si certains passages peuvent paraître parfois longuets (quand ils abordent des théories scientifiques), ça reste plaisant à lire, parfois amusant et ça a le mérite de se distinguer par la haute qualité de la réflexion engagée d'autres polars dans ce style qui ne font qu'effleurer les choses (je pense à Dan Brown où le discours est souvent creux et n'approfondit aucune des idées évoquées). 
Finalement, je sors de ce roman assez admirative des savoirs collectés et restitués par l'auteur (même si ça confirme, ah ah ah ! que la science et moi ça reste improbable !).



Merci à Babelio et aux éditions HC pour leur confiance et pour cette lecture enrichissante ! 

2 commentaires:

  1. Amusant, je me reconnais en toi : je suis nulle en sciences (j'ai fui dès que possible) pourtant j'adore les documentaires scientifiques et tout ce qui y touche (suffit d'être pédagogue pour mon cerveau droit)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pour être pédagogue, l'auteur l'est, assurément !

      Supprimer