20 juillet 2018

Les coulisses du critique - TAG partie 2




Marie-Claude a eu la belle idée de creuser un peu plus le tag initié par Le chien critique, je réponds avec plaisir puisqu'elle m'a taguée !


CHRONOPHAGE, LE BLOGGING ?

Pas tant que ça, finalement ! Je prépare mon article en 2 temps : quand je commence un livre, je cherche les infos relatives (nombre de pages, photo, etc..) que j'enregistre, puis sitôt ma lecture terminée, je rédige mon article à chaud. Si j'attends trop, je crains d'être trop « plate », moins sur l'émotion. 
 
Le plus chronophage en fait, c'est le temps passé à visiter les autres blogs, et pourtant, c'est surtout un plaisir !


 LE RYTHME DE PUBLICATION

Entre deux à quatre articles par semaine, mais prfois j'ai de la matière pour publier tous les jours, c'est déjà arrivé ! Le truc c'est de ne pas noyer mes lecteurs potentiels sous le flux des articles, donc j'espère avoir trouvé un équilibre, pour ne pas vous lasser, et pour que je ne me mette pas la pression !


 LES DEMANDES DAUTEURS

C'est parfois difficile à gérer, mais je ne me plains pas : mon blog est longtemps resté un peu secret, je n'en faisais pas la pub ni auprès de mes proches ni ailleurs.
Mais sur IG (dissocié de mon blog sans lien dans la bio), j'ai été sollicitée et je le suis encore. Si je pense aimer le livre, et surtout s'il correspond à mes lectures, ça marche. Mais quand on me propose une romance ou un sujet qui ne me parle pas, je botte en touche, ça montre que lesdits auteurs n'ont même pas regardé ce que je publie (sur le blog ou sur IG).
Et parfois, il est arrivé que les auteurs insistent et insistent encore, Là, ça m'agace ! Comme l'écrivain local qui me tombe dessus dans les rayons de la librairie pour me vanter et me vendre sa production : je lis ce que je veux, quand je le veux !


 LA GESTION DES COMMENTAIRES

 Il y a eu tant de billets sur ce blog sans le moindre commentaire (et ça arrive encore!) que je me remets à chaque fois en question. A quoi est-ce dû ?

Longtemps, quand il y en avait, je n'y répondais pas...Maintenant, je fais un tour pour voir qui est passé par là, répondre. J'avoue qu'il m'est arrivé de trouver l'exercice difficile, parce que soit c'est juste un commentaire de politesse (en retour de celui que j'ai laissé chez quelqu'un…), soit parce qu'il n'y a pas forcément quelque chose à ajouter. 
Je fais au mieux, j'essaie, mais je ne crois pas que les commentaires soient toujours le meilleur vecteur pour communiquer.. D'autant que j'en ai parfois de déplaisants et que je n'ai pas envie de polémiquer ni dé répondre à des trucs secs et vindicatifs...


 TU VOUDRAIS-TU VENIR JOUER DANS MA COUR ?

 Je n'ai pas été sollicitée pour collaborer à des sites participatifs ou à des blogs communs. Tant mieux ou tant pis. Le seul site « communautaire » auquel je collabore avec assiduité est Babelio, ça me va bien comme ça.


 LES STATISTIQUES

 Je n'avais même pas vu l'option d'affichage sur ma plate-forme jusqu'à l'an dernier (le blog aura 6 ans en décembre!), et puis j'ai fait ma curieuse, même si je ne pète pas les plafonds !
Par contre, ce qui m'amuse, c'est de voir quels sont les articles les plus lus, surtout quand ils ne concernent pas les livres que j'ai préféré !


 L'ATTRAIT DE LA NOUVEAUTÉ

Évidemment ! Je suis à l'affût des parutions de mes maisons d'éditions préférées et j'adore recevoir des livres en avant-première ! Par contre, même si ça y ressemble, ce n'est pas le moteur de mon blog, je lis ce que j'ai envie et j'intercale bien volontiers le livre sorti du jour et lu illico avec des vieilleries dont tout le monde se fout ! 
 
Quant à s'agacer de voir les mêmes livres chez tout le monde, ben euh...je crois que c'est incontrôlable et inhérent à notre société de consommation.. Mais je suis rétive au pur marketing, ne m'obligez pas à lire Machin parce qu'il le faut et que tout le monde le fait, dans ce cas, s'il y a déception, mon billet est souvent acide, et je suis franchement sévère quand c'est l'engouement général qui m'a amenée vers le livre !


 STOP OU ENCORE ?

Oh la la ! Tellement souvent STOP ! Au moins une fois par mois ! 
 
- Parce que je me demande à quoi ça sert (nous sommes tellement nombreux à le faire, et tant le font mieux que moi!), 

- parce qu'il y a du négatif sur la blogosphère littéraire (des pestes, reines auto-proclamées de la critique littéraire ou romancières conciliantes qui s'assujettissent à la peste et draguent les insta-blogueuses pour mieux vendre leur prochain opus (et évidemment, CE bouquin-là, je ne risque pas de le lire, vu la tonne d'horreurs que j'ai encaissé et le mépris de l'auteur !!!) , des auteurs vexés parce que mon billet ne les encense pas…(et que je renvoie dans leurs 22m), 

- parce que ça me paraît parfois être une surenchère…

Et si seulement il n'y avait que ça !

Et pourtant ENCORE ??? (ça ne va peut-être pas durer et ça plaira à la peste), parce qu'il y a des échanges, de l'inspiration surtout, pour tout ce que j'aurais envie de lire et que je trouve sur mes blogs chouchous, parce que parfois aussi l'auteur s'arrête dans le coin, et que ça, c'est le meilleur du monde !

Presque 800 articles, presque 6 ans de blog et je ne promets rien…

Et il y aurait encore tant à dire ! Lire c'est d'abord un plaisir, non ?

7 commentaires:

  1. Ces "pestes, reines auto-proclamées de la critique littéraire" auxquelles tu fais allusion, elles ne se trouvent pas principalement sur Instagram ? Parce que sur les blogs, je n'en ai encore pas croisé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, sur IG, exactement !! Sur les blogs, c'est plus soft, même si j'ai été "agressée" par une romancière une fois (mais, là, ça m'aurait presque amusée).

      Supprimer
  2. sympa ! je n'ai pas encore fait la suite ... là je reprends à lire et je te rejoins : c'est chronophage mais moi je l'associe au plaisir ! six ans et ne t'arrête pas, car moi je te lis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui, ça reste du plaisir ! même si parfois j'ai envie d'arrêter, j'y reviens toujours ! (pour l'instant !)
      Merci d'être fidèle à mon blog ;o))

      Supprimer
  3. Merci d'avoir joué le jeu.

    Tu n'as pas tort: visiter les autres blogs demande aussi un temps fou (et plaisant). Et dire que je n'en consulte assidûment qu'une petite dizaine.

    Sur le commentaires: je me souviens de ma frustration à l'époque où c'était silence radio de ton côté. Merci d'avoir remédié à la situation!

    Alors, si l'espace «commentaires» n'est pas toujours le meilleur vecteur pour communiquer, quel est, selon toi, le meilleur vecteur?

    Attention, je ne me fous pas des vieilleries, moi! Et c'est une des raisons pour lesquelles je te visite si assidûment.

    STOP, au moins une fois par mois? Sapristi! Je vais t'acheter des œillères pour que tu fasses davantage à la sourde oreilles aux pollueuses... Tu ne peux pas disparaître de la carte comme ça. Pas après tout ce temps et les échanges en cours.

    Fais comme moi: cesse de te demander à quoi ça sert et fais-le d'abord pour toi-même. Le plaisir avant tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est toi qui m'a poussée à répondre aux commentaires ;o)
      Je crois qu'il serait souvent plus facile de "correspondre" par mail, mais je n'ai jamais créé de formulaire sur mon blog, j'imagine de meilleures idées mais je ne les applique pas LOL
      Et pour les oeillères, j'en aurais parfois bien besoin, histoire de me protéger et de ne pas rentrer dans un cycle "colère-polémique".
      Je laisse vivre ce blog d'abord pour moi (trop de paresse à tout reprendre dans un carnet papier par exemple), pour partager (et merci à ceux qui existent ici !), mais sinon, j'aurais lâché l'affaire depuis un moment...

      Supprimer
  4. Je fais partie des gens qui se posent des questions lorsque je commente et qu'il n'y a pas de réponse. Je suis d'accord avec toi, cela parait parfois anodin, mais comme tu le dis, moi je prends cela comme de la politesse. Après, chacun fait comme il le ressent, c'était juste pour te donner mon ressenti sur la question.
    Sur Wordpress, on peut aimer un commentaire comme sur Facebook. Cela montre que l'auteur du blog l'a vu et lu, et cela est parfois bien suffisant.

    Sur les stats, je suis dans la même situation que toi, je me demande souvent pourquoi ce billet est lu, tandis que ce roman splendide rester à jamais méconnu !

    Et merci pour le lien

    RépondreSupprimer