6 décembre 2019

L'artiste - Antonin VARENNE

Editions La Manufacture de Livres
Parution : 5 septembre 2019
320 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

2001. Les nuits parisiennes voient naître un nouveau monstre. Un serial killer s’en prend aux artistes, transformant chacune de ses scènes de crime en oeuvre mêlant esthétisme et barbarie. L’inspecteur Heckmann, flic vedette du moment, se retrouve en charge de cette très médiatique affaire et se lance dans la traque. Mais bientôt il lui semble que tous ces crimes ne sont qu’un moyen pour le tueur de jouer avec lui...
Avec ce roman policier, Antonin Varenne révèle une fois de plus son incroyable talent à nous entraîner dans une course infernale où ses personnages doivent lutter contre leurs propres démons autant que contre le fracas du monde.

Ce que j'en ai pensé :

Antonin Varenne, pour moi, c'est une valeur sûre, la certitude de retrouver une bonne plume, des personnages comme on en rêve, ni bon ni pire (ou les deux !) et une intrigue qui tient la route !

C'est l'assurance d'un polar qui ne dévoile rien trop tôt, qui ménage son suspens sans en faire trop, qui donne au genre ses lettres de noblesse.

Il y a certes les classiques du genre, le flic sorti du système, un brin solitaire-désabusé, et les personnages qui gravitent autour : le chef plein de morgue et de politique (de plans-comm'), les satellites "bleusailles" qu'on voit sans rôle prédominant, et les autres, les victimes dans le sang, les collatérales qui morflent à 200%.

Antonin Varenne maitrise les codes, il les enveloppe d'un phrasé presque envoutant, il s'amuse de nos certitudes (celles des fans de polar) pour rebondir, orienter le lecteur dans de fausses pistes.

Il en faut du talent pour captiver, dessiner une histoire, faire croire, sans perdre le rythme ! 
Il en faut du talent pour instiller dans une enquête des thèmes pas communs (et pas commodes) comme l'avortement, le changement de  sexe, la maternité (et la paternité !)..

Il est chouette ce polar ! Il est chouette, Antonin !


7 commentaires:

  1. Il faut que je me décide à sortir "Battues" de ma bibliothèque. Il y a Electra, puis toi qui en rajoute, qui me font comprendre que Varennes EST à découvrir. Je l'ai rencontré lors du dernier festival Amercia. Sympathique rare, le monsieur.

    P.S. (Je suis vraiment contente de te lire, miss!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! "Battues" est vachement bien !! et puis, au pire Electra va finir de te convaincre !

      Supprimer
    2. Ben .. Virginie, j'essaie, je lui offre les bouquins mais elle préfère lire Dubois....

      Supprimer
  2. Il a tellement de fans ce Varenne ! Il faudrait que je me penche très sérieusement sur son cas pour le découvrir enfin !

    RépondreSupprimer
  3. youpi ! j'ai aussi bien aimé, surtout l'amitié entre ces trois hommes - un peu moins le sujet (les tueurs en série amateurs de messages ..) mais sinon oui, cette plume j'adore !

    RépondreSupprimer