18 janvier 2020

Disparaître - Mathieu MENEGAUX

Editions Grasset
Parution : 8 janvier 2020
216 pages


Ce qu'en dit l'éditeur :

Une jeune femme met fin à ses jours à Paris, dans le XVIII° arrondissement.

Un homme est retrouvé noyé sur une plage, à Saint-Jean Cap Ferrat, sans que personne soit en mesure de l’identifier  : le séjour en mer l’a défiguré, et l’extrémité de chacun de ses doigts a été brûlée.

Quel lien unit ces deux affaires  ? Qui a pris tant de soin à préserver l’anonymat du noyé, et pour quelles raisons  ? Qu’est-ce qui peut pousser un homme ou une femme à vouloir disparaître  ?

Avec ce roman impossible à lâcher, Mathieu Menegaux rejoint ceux qui pensent que les histoires d’amour finissent mal, en général.

Ce que j'en ai pensé :

Pourvu que toutes les histoires d'amour ne finissent pas aussi mal !! 

J'ai plongé dans celle-ci sans trop me poser de questions : outre que j'apprécie beaucoup la plume de Mathieu Menegaux et ce roman, aux airs de polar (deux morts sans lien, mais..) avait tout pour me plaire ..

Et m'a beaucoup plu !!

Parce que même si j'ai deviné assez vite les tenants et aboutissants de ce roman-polar, j'en ai aimé la construction, et surtout, la fine psychologie des personnages dont aucun n'est caricatural, surjoué.

Comme toujours avec Mathieu Menegaux, tout est dans la suggestion, et cet opus interroge nos rapports à l'autre, à notre place dans le monde, aux réseaux sociaux, au "Big Brother".

Comment disparaître aujourd'hui ? (et comment ne pas être fiché et tracé dans nos moindres faits et gestes ?)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire